Sep 19 2018

DigiMarc, le packaging sans code-barres apparent

Optimiser le passage en caisse sans avoir à chercher le code-barres ou à tortiller son article dans tous les sens, c’est maintenant possible. Digimarc, société spécialisée dans la technologie de tatouage numérique, a décidé de mettre son savoir-faire au service du retail afin de simplifier le système de scannage.

digimarc-stand-paris-retail-week

Le principe est simple : plus besoin de rechercher l’endroit dédié, l’emballage tout entier peut être soumis au scanner de la caisse. A l’oeil nu, seul le packaging est visible, mais en dessous se cache un couche d’impression uniquement constituée de codes-barres que les les systèmes de caisse peuvent détecter. Un vrai plus pour fluidifier les passages en caisse qui, d’après les tests effectués, seraient accélérés de 150%.,

Autres grands gagnants de cette innovation : les designers, qui vont enfin pouvoir donner libre cours à leur créativité sans avoir à se préoccuper de l’emplacement dédié au code-barres, certes pratique mais peu esthétique. Aussi, les marques auront la liberté d’ajouter plus d’informations sur les plus petits packagings, ou d’aérer ceux ci afin que les textes soient moins compacts. Une alternative intéressante à la technologie RFID, qui est beaucoup plus coûteuse à l’heure actuelle.

 

Sep 17 2018

Ultinous vous aide à prévoir l’attente en caisse

Les solutions de queue boosting étaient nombreuses durant le Paris Retail Week 2018, mais une a particulièrement attiré l’attention de notre équipe : Ultinous Alert, une technologie basées sur l’intelligence artificielle en incluant la reconnaissance faciale.

photos (5 sur 5)

Des caméras disposées à divers endroits d’un point de vente permettent de suivre le trafic et le parcours des clients, avec une fiabilité du décompte de plus de 99%, et ce, tout en excluant des statistiques le personnel du magasin.

Et la RGPD dans tout ça ? Pas d’inquiétude à avoir de ce côté-ci, la société Ultinous vectorise numériquement les visages afin d’anonymiser les données récoltées et stockées ; ce n’est pas le client qui est traqué, mais essentiellement ses caractéristiques démographiques telles que l’âge et le sexes, ainsi que son temps passé en magasin, son circuit dans les linéaires et sa fréquence de visite (de manière anonymisée, rappelons-le).

photos (4 sur 5)

De cette manière, Ultinous réussit à proposer aux magasins une solution qui alerte leurs équipes lorsque les caisses connaissent un afflux de clients, et ce 2 à 5 minutes avant que cela ne se produise. Une vraie révolution qui va permettre aux managers d’optimiser le planning de leurs employés, tout en réduisant le temps d’attente en caisse.

Bien que la solution soit applicable dans tous les magasins, c’est essentiellement dans les commerces qui génèrent beaucoup de trafic qu’elle est la plus pertinente. Déjà déployé chez Rossmann Hongrie (chaîne de distribution allemande de droguerie), Ultinous poursuit sa route en Allemagne,et nous ne serions pas surpris, au Connected Store, de voir leur solution se déployer en France.

 

Sep 10 2018

Paris Retail Week 2018 : la 4ème édition axée Smart Phygital commence !

On vous en parle depuis quelques temps maintenant, et enfin le voilà ! Le plus grand salon européen du Retail a ouvert ses portes aujourd’hui pour proposer à ses visiteurs une découverte de l’environnement Smart Phygital. En avant pour trois jours de pur Commerce Phygital.

 Paris Retail Week 2018 ouverture

Plusieurs dizaines de milliers de visiteurs sont attendus pour cette édition Paris Retail Week 2018 qui a réuni pas moins de 800 entreprises. Et le ton est rapidement donné. Lors de l’ouverture des conférences, David Mingeon, Directeur Général Adjoint d’Havas France annonce des chiffres forts qui montrent la transition inévitable et indispensable au Commerce Phygital. Objectif : convaincre un client de plus en plus exigeant et data-sceptique.

Alors qu’aujourd’hui 72% des Français se posent des questions sur la qualité des données récoltées, 62% se disent prêts à payer plus cher pour une enseigne qui fait preuve d’éthique dans la gestion de leurs données. L’enjeu n’est donc pas de faire adhérer les Français à la récolte de données, mais bel et bien de leur prouver leur bonne utilisation dans le respect du client.

Peut-on se passer de la data aujourd’hui ? Rien n’est moins sûr. L’enjeu de l’hyperproximité conduit de nombreuses marques à repenser leur stratégie et à toucher le consommateur où il se trouve. Pour que l’omnicanalité fonctionne, il ne faut pas se contenter de laisser le consommateur venir à la marque, mais amorcer une démarche inverse : la marque doit venir à la rencontre du consommateur, là où il se trouve et là où le besoin se crée.

Alors que 80% des Français se considèrent plus exigeants qu’auparavant, 75% ne considèrent plus qu’un prix élevé est synonyme de qualité. Dans la même dynamique, 3 Français sur 4 pensent que les entreprises qui marchent sont celles qui mettent fin aux privilèges et démocratisent l’accès aux produits. Et la démocratisation de l’accès au luxe ne leur suffit pas : 65% pensent qu’en plus de tout cela, les enseignes doivent proposer des expériences intéressantes.

Un pari pour les retailers qui devraient trouver bon nombre de réponses à leurs problématiques durant ce salon !

 

Sep 07 2018

Les Tweets de la semaine #4

La dernière tournée des tweets de la semaine avant Paris Retail Week 2018 ! Servie avec sa sauce phygitale, ses petits éclats d’expérience client et son lit de magasins connectés !

 

1) un article sans prétention sur l’énorme impact des évolutions d’un commerce connecté plutôt que d’un points de vente traditionnel

2) Expérience client réussie chez Decathlon Canada, nous vous laissons savourer ses nombreuses activités sportives !

3) Du vin disponible en boutique physique ? Oui, mais qui vient d’abord du e-commerce ! Belle expérience du Petit Ballon, sa première boutique connectée !

4) Quand le brick and mortar prend le meilleur du digital et les pur players celui du point de vente physique, ça donne le commerce de demain !

5 ) Paris Retail Week 2018 ! On vous en parle une dernière fois sur les tweets de la semaine, un évènement à ne surtout pas manquer !

https://twitter.com/My_RetailAgency/status/1036554458602373126?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1036554458602373126&ref_url=https%3A%2F%2Ffeedly.com%2F%3Fck%3D1536240971

 

A la semaine prochaine pour des articles et des interviews du Paris Retail Week : Smart Phygital !

Sep 05 2018

La CCI de Grenoble met en place une boutique itinérante phygitale pour sensibiliser ses commerçants

Afin de sensibiliser les commerçants de son département au Phygital Commerce, la CCI de Grenoble a mis en place un showroom mobile qui sillonnera le sud de l’Isère du 13 au 28 septembre prochain.

La Chambre de Commerce et de l’Industrie de Grenoble prend la retail apocalypse très au sérieux. Afin d’attirer l’attention des commerçants sur les mutations que connaît actuellement le commerce physique, la CCI a mis en place le Shop Tour Connecté : une boutique itinérante de 50m² exposant en libre accès les technologies phygitales qui permettront aux points de vente de demain de s’adapter aux nouveaux modes d’achat des clients.

Shop Tour connectée

L’objectif est de pousser les commerçants à repenser leurs boutiques, afin de s’adapter au comportement d’achat des Français, de plus en plus connectés. Face aux difficultés grandissantes pour attirer, convaincre et fidéliser les consommateurs, le showroom mobile a été pensé afin de pouvoir visualiser et tester un large panel d’outils phygitaux. Des objets connectés aux nouveaux moyens de paiement en passant par la caisse intelligente et la réalité augmentée, un maximum de solutions digitales et numériques a été réuni afin de permettre à tout commerçant entrant dans ce lieu de trouver les solutions adaptées à ses problématiques !

Technologies présentes sur le Shop Tour connectée

La CCI ne s’arrête pas là. Consciente que pour s’opérer dans les meilleures conditions, une initiation au Phygital Commerce doit être effectuée auprès des acteurs économiques du territoire, des ateliers animés par des experts du secteur ont été programmés durant le Shop Tour Connecté, traitant des technologies au service du point de vente connecté et des nouveaux moyens de paiement.

Sep 03 2018

Lancement de la Fédération Française du Commerce Phygital

Le 9 juin 2018, à l’aube du retail apocalypse, alors que le brick and mortar peine à supporter l’invasion des pure players, une fédération avec de grands objectifs a vu le jour : la Fédération Française du Commerce Phygital !

IMG_2313

Le Phygital Commerce est l’art ou la discipline de réaliser des ventes sur des terminaux digitaux déployés dans les lieux physiques. Plus généralement, le Phygital regroupe tous les outils digitaux appartenant aux lieux publics : plan interactif ou borne d’information, par exemple. Là où avec le digital on est reçu “chez” le client par le client, le phygital en est l’inverse. Dans le Phygital Commerce, “on” reçoit le client chez nous : un magasin, une boutique, un corner.

Le but de la FFCP est de promouvoir le phygital grâce à des études poussées, directement testées en magasin, afin de prouver l’efficacité époustouflante du Phygital Commerce. En devenant membre, chaque acteur pourra profiter des connaissances et des outils mis à sa disposition pour créer des études et projets liés au Phygital Commerce. La fédération permet de mieux informer et engager les retailers dans les enjeux de leur évolution, et ainsi redonner leurs lettres de noblesses au commerce, aux vendeurs et à l’expérience client en magasin.

IMG_2332

Fort de son expertise du domaine, Maxence Dislaire décide de créer la Fédération Française du Commerce Phygital à l’initiative de Philippe Lehartel, expert du retail et de sa transformation digitale. En effet, suite à leurs expériences communes et collaborations transversales, ils font le constat de créer un outil qui fédère le Commerce Phygital. Maxence Dislaire s’entoure notamment de Stéphane Marthe, Directeur digital de King Jouet, afin de prouver la force que peut avoir le phygital dans l’avenir du commerce tel qu’on le connaît. Soutenue par Melissa Mabire, créatrice de Chrysalides et experte en transformation phygitale, ainsi que Cédric Ducrocq, Président de Dia-mart Group, la FFCP compte bien mettre en avant tous les avantages liés à la nouvelle stratégie retail en plein développement.

Pour célébrer son ouverture, un hackathon a été organisé avec une quinzaine de jeunes dans le but d’expérimenter les possibilités et l’utilité en magasin d’un outil phygital nommé Pusheeze : un bouton poussoir faisant le lien entre le produit en modèle d’exposition et la vente digitale sur la borne mise à disposition du client. Un grande journée qui donnera naissance à deux projets qui seront mis en test dans les magasins de King Jouet d’ici la fin d’année !

P1050408

Older posts «