Jul 16 2018

Une nouvelle plume au service du Connected Store

Bonjour et bienvenue, voire même re-bienvenue en fonction de votre suivi de ce blog tout au long de sa vie. Mine de rien, elle est bien longue la vie du Connected Store, le blog de référence du Phygital – ou du commerce connecté pour les néophytes du mot, mais je n’hésiterai pas à vous en faire une définition.

Logo Connected Store - magasins connectes

“JE” ? Qui suis-je et pourquoi ai-je l’honneur de prendre le clavier pour vous écrire sur ce blog de référence ? C’est simple, j’ai eu la chance de rencontrer son créateur, il m’a parlé de tout ce qui se rattache à sa passion, son univers, son dada, et cela, jusqu’à des heures perdues de la nuit entre deux verres de bières d’un bar clandestin du Nord de la France.
Et si je vous parle de cette soirée, c’est certainement parce qu’elle m’a ouvert les yeux sur l’évolution du retail d’aujourd’hui et dans les années à venir, parce que cet homme a réussi à transmettre une passion démesurée dans un projet qui pourtant ne m’aurait jamais attiré de prime abord. Il m’a proposé les clefs du blog, et sans hésiter, j’ai accepté.

Un bon bouquin et un clavier, prêt à vous raconter des histoires

Un bon bouquin et un clavier ; prêt à vous raconter des histoires !

Évidemment, vous, lecteurs, qui suivez les articles du Connected Store, vous avez remarqué qu’un léger dépoussiérage s’impose. D’une part, graphique, car de nos jours, vous nous suivez d’avantage sur un téléphone que sur ordinateur et que pour attirer de nouveaux adeptes du phygital, il va falloir rendre le blog un peu plus responsive. Ensuite, parce que j’ai des dizaines de catégories à trier et à arranger pour vous proposer un contenu propre, innovant et de qualité.

articles publiés

Passer après ça, j’ai intérêt à en faire au moins le double !

C’est donc sur ce premier article, où j’espère avoir fait une très bonne première impression (le phygital, la bière et le blog, what else), que je vous invite à réactiver la newsletter et à surveiller de près les futures news du Connected Store !

 

Mar 29 2018

Les spécialistes du jouet sur le point de disparaître ?

Les enseignes Toys’R’Us et La Grande Récrée, 18% du marché à eux deux selon la Fédération du Jouet, sont en difficultés. La première est en faillite aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, la deuxième est en redressement judiciaire avec six mois d’observation.

 

Face à ces spécialistes qui représentent 40% des ventes, le commerce en ligne gagne du terrain et peut se vanter de faire 20% des ventes aujourd’hui, avec Amazon en tête. Fort de ses 100 000 références, contre 20 000 maximum en magasin, ce pure player a des arguments de taille pour récupérer des parts de marché. Sans oublier la grande distribution, qui, en période de fêtes, récolte 38% des ventes. Même si celles-ci ne sont que des concurrents périodiques, elles représentent une menace non négligeable au moment le plus crucial de l’année pour le marché du jouet.

Pour autant, les concurrents directs de Toys’R’Us et La Grande Récrée pourraient également en tirer parti. On pense par exemple à JouéCLub ou bien King Jouet qui connaît une belle croissance depuis 2016 (+6%).

img_43662

Avec sa stratégie de digitalisation des points de vente, aussi appelé phygital commerce, King Jouet allie les avantages du magasin physique (conseil et expertise des vendeurs, possibilité de voir et toucher les produits) et du commerce en ligne (offre plus importante et autonomie) grâce à des écrans connectés dans les rayons pour les clients et des smartphones pour les vendeurs. Les clients ont accès à toute la gamme proposée par King Jouet ; les vendeurs ont accès à toutes les informations relatives aux produits (stocks, descriptifs, …).

Le monde du retail doit repenser son fonctionnement et s’adapter aux évolutions de consommation et prendre en compte la transformation digitale entamée dix ans plus tôt avec l’apparition du smartphone. Ceci est d’autant plus nécessaire pour un secteur aussi concurrentiel que celui du jouet.

 

On ne peut parler aussi radicalement de disparition des spécialistes du jouet. Pour autant, ces enseignes devront se moderniser pour perdurer et garder leur place de leader face à la concurrence. L’historique et l’expertise d’une marque ne suffisent plus pour attirer et convaincre le consommateur.

Mar 28 2018

L’humain au cœur de la digitalisation des points de vente

L’arrivée des nouvelles technologies (écrans, tablettes, …) dans les magasins crée une crainte générale : la disparition du métier de vendeur entraînant des suppressions de postes. Ce même rapprochement entre digital et licenciement avait été fait lors de l’installation des caisses en libre-service dans les supermarchés. Or, la réussite du phygital (mix entre physique et digital) ne peut fonctionner qu’à certaines conditions, dont deux essentielles.

Undiz Machine

La première condition indispensable à la réussite du phygital réside dans l’expérience apportée au client. Celui-ci ne se déplace pas en magasin pour retrouver la même chose que sur le site internet. Il attend de l’unique, de l’émerveillement, de l’enchantement. « Il n’y a rien de pire que de ne rien offrir de plus dans un magasin que sur Internet » résume Benoît Mahé, coach en retail.

Chez Undiz Machine, les produits arrivent dans des tubes reliés au stock en sous-sol. Chez Rebecca Minkoff à New York, un miroir connecté est installé dans la cabine d’essayage. La cliente peut appeler une vendeuse, enregistrer ses pièces favorites sur un compte client, ou encore essayer des tenues sans même avoir à se changer.

Rebecca Minkoff

La deuxième condition indispensable à la réussite du phygital est la place donnée au vendeur. Souvent considéré comme un métier amené à disparaître avec l’arrivée du e-commerce, il est plus que jamais indispensable. Les enseignes replacent le vendeur au cœur du magasin en lui donnant les moyens d’être expert dans son domaine (e-learning sur tablettes, master class comme chez Sephora, …). « Assurer un rôle d’expert au vendeur fait gagner la marque en crédibilité » explique Benoît Mahé. Il guide le consommateur dans ses choix, le conseille sur les produits et ainsi apporte une valeur ajoutée au magasin physique qui ne peut être retrouvée sur un site internet.

 

À l’heure où le digital s’impose dans notre quotidien limitant parfois les rapports sociaux, le rôle de l’humain dans les points de vente reste essentiel. Le phygital et le futur du retail ne doivent donc pas être vus comme une menace pour les emplois mais comme un moyen de faire évoluer le métier de vendeur.

Dec 09 2016

Les chiffres monstrueux d’Undiz Machine !!

 

vignetteundiz1

Alexis de Prevoisin, Directeur Commercial Retail chez KLEPIERRE, vient de publier un article sur les chiffres d’Undiz Machine sur son compte Linked in.

UNDIZ MACHINE : machine à CASH qui bouscule le marché et casse les codes du retail

Il revient sur les avantages du concept en le qualifiant de “machine de guerre” pour le développement d’Undiz et du groupe Etam.

 

“les points de ventes UNDIZ MACHINE font jusque 35k€/m² lorsque qu’un UNDIZ “classique” fait 15k€/m² de rendement et le secteur en moyenne 8k€/m².”

Et encore on ne parle pas de l’EBE car les économies de coût sont monstrueuses.

 

Le CA au m², ce n’est rien à coté du gain sur l’EBE au m² !! Nous avons ces constats chiffrés chez pas mal de nos clients qui ont bien compris toute l’importance d’une stratégie phygitale correctement exécutée.

Pour une enseigne de plusieurs centaines de points de vente on parle souvent de plusieurs dizaines de millions d’euros de gain par an…

 

Nov 24 2016

Improveeze avec UNDIZ MACHINE au MAPIC 2016

vignettemapic2

Le MAPIC est un rendez-vous important pour tous les acteurs, internationaux, du secteur de l’immobilier commercial.
Cette année 2016 pour le MAPIC, était l’année du Phygital Commerce. A ce titre, Improveeze, Retail Reload et Aerocom étaient aux côtés de Undiz afin de mettre en avant la Undiz Machine. Cette innovation a été sans aucun doute l’innovation star du MAPIC cette année.

img_2313

Ce stand aura permis à Undiz de présenter son Concept rupturiste permettant d’opérer des magasins sur des plus petites surfaces avec des charges réduites. Les visiteurs ont pu constater l’efficacité de son système de capsules propulsées par la technologie pneumatique se complétant aux dispositifs de phygital commerce “Cataleeze” mis en place par Improveeze et de RFID mis en place par Retail Reload. Le tout monté en moins de 6 heures.  Pas mal pour un stand Popup 100% fonctionnel :-)

Lire la suite de cet article »

Nov 07 2016

KING JOUET : Retour d’expérience phygitale

img_43662

Stéphane Marthe, Responsable cross-canal et e-commerce, et Sébastien Pingault, Directeur Commercial Groupe, reviennent sur les avantages de la présence du phygital dans les magasins de l’enseigne KING JOUET et expliquent pourquoi KING JOUET intègre désormais le phygital au cœur de sa stratégie commerciale.

Lire la suite de cet article »

Older posts «