«

»

Jun 20 2012

Sasktel augmente de 30% son trafic en point de vente grâce à son magasin connecté

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir une nouvelle enseigne qui dispose de magasins connectés : Sasktel.

Dans le but d’offrir aux clients un environnement interactif et connecté, et ainsi proposer une expérience d’achat unique et sans coutures, l’enseigne canadienne Saskel, spécialisée dans les produits et services de télécommunication, a  initié un ré-agencement de ses points de vente au deuxième trimestre 2011. Voici une vidéo de présentation qui nous en apprend plus sur le dispositif (de sa mise en oeuvre à son utilisation par les clients).

Selon l’enseigne, plusieurs objectifs stratégiques sont à atteindre via ce ré-agencement :

  • générer une hausse des revenus

  • améliorer l’expérience client et donc la satisfaction clients

  • renforcer l’image de marque Sasktel

  • augmenter la productivité en magasins

Clairement, l’apparence innovante des magasins est censée plaire aux clients, particulièrement à une cible jeune (cible qui évolue rapidement en matière de télécommunication). Grâce aux écrans tactiles connectés, les clients peuvent instantanément consulter des informations sur les appareils sans fil, les types d’abonnement et les accessoires utiles.

Au niveau des résultats visibles dès les premières semaines, ce shopping interactif fait que la dépense moyenne par clients augmente, il y a donc une hausse des profits pour l’enseigne. Mais ce n’est pas tout : les écrans interactifs empêchent la perte de ventes liée à la frustration et à l’énervement des files d’attente. En effet, le dispositif interactif et connecté garde le client engagé en attendant qu’un vendeur se libère. Joel Gannong, responsable marketing de l’enseigne a noté une hausse de 30% du trafic dans l’un de ces nouveaux magasins totalement interactifs et connectés.

Ainsi, dans le flagship de Regina, pas moins de 18 écrans tactiles ont été dispatchés pour satisfaire au mieux les clients, et ainsi diminuer la frustration aux heures de pointe. En effet, au lieu d’attendre inutilement, les clients peuvent en apprendre davantage tout en s’amusant : le catalogue online et un système de filtres permettent aux clients d’affiner toujours plus étroitement leurs recherches et de recevoir des informations pertinentes : le client est vraiment guidé tout au long du processus d’achat d’un produit : on obtient donc des clients mieux informés et plus satisfaits !

Plus globalement, l’image de marque est renforcée avec des messages et du contenu similaire et de bonne qualité dans tous les magasins de l’enseigne. Et grâce au temps gagné, la productivité du process de vente augmente. Du temps est donc libéré pour que les vendeurs… vendent plutôt qu’éduquent car les clients peuvent apprendre facilement par eux-mêmes. Ainsi, le temps de transaction est considérablement diminué.

Il est clair que ces magasins connectés Sasktel promettent de belles choses. Mais vous l’aurez peut-être remarqué, cette étude de cas a été menée par IQmetrix (même source que pour les magasins Jump.ca). Même si nous partageons leur point de vue, il est possible qu’IQmetrix cherchent davantage à promouvoir ses solutions plutôt que de livrer un véritable constat. Il est à noter que le ré-agencement  est d’abord passée par une phase de tests dans trois magasins. Bien que nous n’ayons pas retrouvé d’informations depuis sur le succès du dispositif, l’enseigne déclarait que si la stratégie s’avérait payante, le dispositif serait initié dans tous les magasins Sasktel.

Dans tous les cas, nous ajoutons Sasktel à notre liste de magasins connectés

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>