AliExpress, du virtuel au réel

Dans le top 3 des e-commerçants les plus importants en Espagne, le site marchand d’AliBaba vient de passer dans le monde réel en ouvrant sa première boutique en banlieue de Madrid. Comme la plupart des DNVB qui tendent vers une présence physique, AliBaba a également cédé à la tendance. La stratégie est celle d’être leader sur la toile mais également sur le terrain et surtout de lever les freins et les idées reçues que les consommateurs perçoivent d’AliBaba. Découverte de la boutique.

AliExpress, MadridDans le centre commercial Xanadù, 760 m² sont dédiés aux produits de l’e-marchand. Ainsi, quelques 1000 références sont présentes mettant en avant 60 marques tant nationales qu’internationales. AliBaba propose ainsi des produits techniques comme des mobiles, ordinateurs répartis dans 5 espaces distincts.

AliExpress, MadridPour l’ouverture, 3000 madrilènes ont répondu présent. Certain ont même dormi devant le magasin afin de faire partis des 500 premiers visiteurs et de se voir offrir un cadeau par la marque de l’ordre d’un smartphone, d’une trottinette électrique ou encore d’un drone.

AliExpress, MadridPour le groupe chinois, cette première boutique représente un point d’ancrage sur le marché espagnol, troisième marché après les Etats-Unis et la Russie pour la marque. Et plus largement, une fenêtre sur l’Europe.

À l’instar d’Amazon qui déploie ses boutiques, AliBaba suivra-t-il la même stratégie ? Quand verrons-nous une boutique AliExpress débarquer dans la capitale française ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*