Black Friday ou Green Friday, quel camp choisissez-vous ?

Vendredi 29 Novembre 2019 se tenait le devenu mythique Black Friday. Le vendredi noir où toutes les remises, ou presque, sont permises. Cette année, cependant, une autre tendance a émergé. Green Friday, Fair Friday, Hack Friday ou encore MakeFridayGreenAgain ont vu le jour. Des initiatives pour protester contre la surconsommation causée par le fameux Black Friday.
Alors Black Friday ou Green Friday ?

Black Friday ou Green Friday, quel camp choisissez-vous ?

Initialement connu pour être sur internet, le Black Friday s’étend de plus en plus aux boutiques physiques. De même qu’il ne durait qu’une seule journée, de plus en plus de marques réalisent des opérations promotionnelles sur tout le week-end voire toute la semaine.

Alors véritable campagne promotionnelle ou simple incitation à la surconsommation ?

Pour certains, le Black Friday reste un moyen d’amener du trafic en magasin. En effet, TC Group Solutions a analysé la fréquentation piétonne aux abords des boutiques durant la semaine dédiée au Black Friday, le constat est sans appel : la fréquentation augmente de 2,17% en moyenne.

Tout comme les ventes

Comme l’indique le cabinet dans son article, les ventes ont également bénéficié du Black Friday.

En comparaison à une semaine classique, les ventes ont progressé de 34,54%. En effet, certains consommateurs indiquent qu’ils consomment plus et achètent davantage lors du Black Friday. Pour la plupart sans forcément de besoin mais par simple sentiment d’avoir fait une affaire.

Black Friday ou Green Friday, quel camp choisissez-vous ?

Bien que le Black Friday ou Black Week semble être bénéfique aux enseignes et à leur chiffre d’affaires en magasin – surtout à cette période de fêtes de fin d’année et actuellement de grèves – se pose la question éthique, responsable et environnementale de ces opérations commerciales.

Un nouveau mouvement anti-Black Friday

C’est pourquoi cette année, un nouveau mouvement a vu le jour. Baptisé Green Friday, Fair Friday ou encore MakeFridayGreenAgain.

Ces mouvements vont à l’encontre du Black Friday et regroupe les marques et boutiques qui ne souhaitent pas s’associer à cette journée. Pour plusieurs raisons dont la première reste celle de stopper la surconsommation et donc l’impact écologique sur l’environnement de cette dernière.

Pour ce faire et se démarquer, Back Market a communiqué sur le fait qu’il pratiquait déjà des prix bas toute l’année. D’autres ont décidé de reverser les bénéfices de cette journée à des œuvres caritatives.

Le Fair Friday quant à lui, incitait les citoyens à acheter de façon plus responsable. En effet, tous les 5€, un repas bio était offert à une association venant en aide à des personnes en grande précarité.

Black Friday ou Green Friday, quel camp choisissez-vous ?

FAGUO, l’initiateur

Black Friday ou Green Friday, quel camp choisissez-vous ?

Mais celui qui a le plus marqué reste le mouvement initié par FAGUO et qui a été rejoint par plus de 550 entreprises.

Avec MakeFridayGreenAgain, la marque encourageait les consommateurs à trier leurs affaires avant d’acheter pour qu’ils puissent se rendre compte du véritable intérêt de leur achat.

Black Friday ou Green Friday, quel camp choisissez-vous ?

En somme, des mouvements pour contrer le Black Friday vu de plus en plus de consommateurs comme une incitation forcée à la consommation.

Mais également perçu par les retailers comme une journée à l’encontre de leurs valeurs éthiques et morales

Toutefois, comme indiqué précédemment, le Black Friday permet aux enseignes de gonfler leur chiffre d’affaires en points de vente.
Entre hausse des profits et problématiques éthiques et environnementales, il fallait choisir son camp, l’afficher et le revendiquer haut et fort pour se démarque de l’engouement du Black Friday.

Et vous, plutôt Black Friday ou Green Friday ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.