«

»

Mar 07 2011

Connecter les internautes aux stocks des magasins : une bonne idée, mais peut-être pas pour tout le monde…

Jean Michel Billaut vient de publier sur son blog eponyme une interview vidéo de Jérôme Benoliel, fondateur de ShoppingAdventure, une plateforme web destinée à fournir aux internautes des informations sur l’état des stocks des points de vente. Il s’agit donc en quelque sorte d’un service permettant de connecter les magasins à Internet, mais cela se fait dans le sens inverse de ce que nous avons l’habitude de parler sur Connected Store. Nous vous invitons à regarder et surtout à écouter cette interview, et nous reviendrons ensuite sur un point qui, pour nous, semble problèmatique :

Pour reprendre l’exemple de Jean Michel Billau, il semble effectivement indéniable que ShoppingAdventure est extrêmement intéressant pour le consommateur-internaute qui veut savoir si le pneu qu’il cherche est bien disponible en stock dans le magasin Norauto du coin. Intéressant et très pratique en effet, car dans le cas où le pneu voulu n’est pas en stock, cela lui évitera de faire le déplacement pour rien. Or c’est justement là où se trouve le problème, car le magasin, lui, qu’a t’il à gagner à exposer publiquement le fait que ces stocks sont vides… à part pousser son client vers un concurrent ? En effet, quelle va être la réaction de l’internaute si il s’aperçoit que le Norauto où il a l’habitude de faire ses achats, n’a pas le pneu souhaité en stock ? Eh bien oui, il va aller voir si Feu Vert en a de disponible.

Or, imaginez la réaction des commerçants qui vont s’apercevoir de cela. Ne seront-ils pas tentés de truquer leurs chiffres de manière à attirer tout de même le consommateur dans leur boutique en essayant de leur vendre alors un produit de substitution, et cela, pour ne pas perdre une vente au profit d’un concurrent ? Une vrai question, non ?

Notons que en revanche, si Norauto ou Feu Vert ou Midas étaient des magasins connectés tel que nous l’entendons à Connected Store, alors Jean Michel Billaut pourrait voir ça frustration fortement diminuée lorsque l’un des vendeurs lui expliquerait alors : “monsieur, bien que nous n’avons pas ce modèle en stock, comme vous le voyez sur notre borne tactile connectée à internet, il est tout à fait disponible sur notre site e-commerce. Or nous pouvons le commander ensemble tout de suite si vous le voulez bien et vous pourrez venir le chercher d’ici 2 jours.”

Articles similaires:

1 comment

  1. mrbbp

    Euh oui, sauf que mon pneu, c’est maintenant que je veux le remplacer, pas dans 2 jours ;).
    Mon pneu a crevé, il est bon a jeté.
    il faut donc que je remette le même et je me demande si le niveau d’usure ne doit pas être le même… donc un équivalent ça le fait pas.
    ou alors oui, deux nouveaux !

    autre possible: “ahhhhhh monsieur, Re.bip.°°°° sur sa Tw.bip.°° a fait fabriquer spécialement des pneus par Mi.bip…1 et la série est épuisée…”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>