Decathlon, des livraisons à vélo !

Aux Pays-Bas, Decathlon teste une nouvelle façon de livrer les commandes en lignes à ses clients, en vélo ! Le groupe expérimente cette nouvelle façon de livrer le dernier kilomètre de façon plus éco-responsable.

Decathlon, des livraisons à vélo !

Pour réduire son empreinte carbone et s’engager dans une démarche plus responsable écologiquement parlant, Decathlon mise sur une livraison à vélo. Une livraison du dernier kilomètre pour les clients ayant commander en ligne.

Pour ce faire, le groupe nordiste a collaboré avec Urbike, une entreprise spécialisée dans les triporteurs. Ainsi, les vélos sont équipés d’une remorque pouvant accueillir plusieurs produits.

Decathlon, des livraisons à vélo !

Pour effectuer ces livraisons, ce sont les employés du magasin ouvert près de Malines qui s’y attelleront à tour de rôle.
Cependant, la date de mise en service n’est pas encore fixée puisque le groupe attend une adaptation du code de la route pour la circulation de ces triporteurs à remorques.

Le concept “Ship from Store” devrait également être dupliqué dans le magasin de Charleroi.

Decathlon n’en finit plus avec les innovations comme l’indique Koen Tengrootenhuysen, Directeur Immobilier du groupe aux Pays-Bas, ” la digitalisation représente un grand défi pour nos magasins. L’online et l’offline sont complètement intégrés. Aujourd’hui les consommateurs font leur shopping différemment. Je reviens d’un voyage d’étude en Chine, où le shopping à l’aide du smartphone est totalement entré dans le mœurs : commander, payer, consulter ou rédiger des commentaires … tout se fait par téléphone. Nous voulons suivre cette tendance. Decathlon a par exemple développé une app avec laquelle les clients peuvent scanner et payer : Decat’Easy. Celle-ci est déjà utilisée en Chine et nous allons maintenant la tester aux Pays-Bas. Nous prévoyons d’introduire l’app en Belgique en 2020.

Decathlon, des livraisons à vélo !

Decathlon innove aussi dans son management puisque le top management a décidé de laisser leurs employés diriger leur propre travail. L’ironie est que “nous avons décidé ‘top-down’ que nous ne travaillerons plus ‘top-down'”.

En d’autres termes, la marque préférée des sportifs amateurs s’appuie plus fortement sur ses équipes magasins pour créer, développer et organiser le futur de Decathlon.

Bonne stratégie puisque ce sont eux qui sont en 1ère ligne pour identifier et connaître les attentes des clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*