«

»

Jul 26 2012

Déconnecter pour mieux se reconnecter (by Olivier Guillouzouic)

En ce dernier jeudi du mois de juillet, Olivier Guillouzouic nous propose cette fois-ci, non pas une fiche de lecture, mais une liste de 5 ouvrages à déguster sans modération, avec ou sans glaçons.

Déconnecter pour mieux se reconnecter (by Olivier Guillouzouic)

Afin d’aborder la période estivale et emmener quelques livres avec soi sur la plage, nous avons concocté une petite liste d’ouvrages pour celles et ceux qui ont envie de continuer notre réflexion sur cette ère connectée qui est désormais la nôtre.

Ainsi, paru en 2011 sous l’égide de Bearing Point, deux spécialistes de la relation clients font part de leurs analyses et précieux conseils au travers de leur ouvrage Les Paradoxes De La Relation client dans un monde Digital. Destiné aux entreprises et aux décideurs on lira avec attention les 5 grands chapitres de ce livre qui abordent tout autant les points de contacts, les stratégies à adopter et l’impact du digital sur les organisations et quelles organisations désormais mettre en place.

Concepteur et organisateur de L’Université de tous les savoirs, Yves Michaud est aussi un philosophe prolixe qui aborde dans son livre paru en mars de cette année une enquête intéressante sur le marketing expérientiel à partir d’un exemple très précis : Ibiza. Ainsi Ibiza mon amour retrace l’histoire de cette île devenue un symbole d’hédonisme et de surconsommation. Un livre qui permettra sans nul doute de déconnecter tout en se cultivant sur cette île devenue phénomène.

La sociologue Nathalie Heinich, connue aussi pour ses livres sur la place de la représentation de l’art dans la société dans les années 90, livre quant à elle un important et imposant ouvrage aux éditions Gallimard sur un thème qui nous touche tous, notamment avec les réseaux sociaux et l’exposition de la voix de chacun sur le net, désormais : La visibilité. Ainsi le livre De la visibilité met en exergue non plus la primauté de la forme sur le fond comme ce fut déjà le cas avec les médias passifs, mais aussi les outils de reconnaissance social assurant la diffusion d’une certaine idée de soi et comment nous sommes passés de l’excellence sans singularité à la singularité sans excellence pour reprendre les propos de l’auteur.

Autre ouvrage écrit à quatre mains L’âge de la multitude aborde les nouveaux visages du numérique. Rédigés par deux entrepreneurs du secteur et en charge du pôle de compétitivité Cap Digital, Nicolas Colin et Henri Verdier, ceux-ci adoptent un style provocant et parfois prophétique pour tenter de définir l’économie numérique aujourd’hui, son champ des possibles et les décliner en propositions originales tant pour les entreprises que pour la gestion de l’Etat et de l’éducation.

Enfin pour ceux qui goûtent aux études de prospectives, Joël de Rosnay, fondateur notamment d’agoravox (http://www.agoravox.fr/), revient avec un livre intitulé Surfer la vie où il s’intéresse au devenir de cette nouvelle société plus empathique et altruiste grâce aux nouveaux usages de l’ère numérique.

Bon été !
Olivier

Les Paradoxes de La Relation Client dans un monde digital, E. Falque et S-J Williams, Pearons, 241 pages, 28,03€
Ibiza mon amour, Yves Michaud, Nil, 352 pages, 19,29€
De la Visibilité, Nathalie Heinich, Gallimard, 593 pages, 24,7 €
L’Age de la multitude, de N. Colin et H. Verdier, Armand Colin, 285 pages, 22,9€
Surfer la vie, Joël de Rosnay, Les liens qui libèrent, 254 pages, 20,5€

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>