«

»

Jun 13 2012

Des cabines d’essayage virtuelles et connectées dans un magasin John Lewis

borne-interactive-virtuelle-john-lewis

S’il est un secteur où la concurrence des enseignes de la distribution est la plus intense, il s’agit certainement de celui de l’habillement (corrigez-nous si nous nous trompons). De ce fait, ces dernières cherchent toujours à innover et à se différencier pour proposer aux clients une meilleure expérience d’achat. C’est précisément l’objectif de l’enseigne de grands magasins britanniques John Lewis, laquelle a récemment installé dans son flagship londonien deux cabines d’essayages virtuelles et connectées.


Le dispositif a pour but d’aider les clients à déterminer quels styles et quelles couleurs leur vont le mieux d’une façon divertissante : les miroirs superposent les vêtements sur l’image du client à l’écran. Ces cabines virtuelles permettent aux clients de se voir dans une nouvelle tenue sans changer de vêtements mais aussi de gagner du temps en donnant accès à des centaines de produits en un seul lieu. Plus simplement, le client peut essayer tout un tas de vêtements sans faire d’incessants allers-retours entre les rayons et sans enlever et remettre ses vêtements à chaque essayage.

Bien que les écrans ne soient pas connectés en temps réel au catalogue online, une collection de 500 vêtements et accessoires provenant de ce catalogue peut être consultée. Ainsi, les clients peuvent se constituer de véritables tenues virtuelles qu’ils peuvent choisir de s’envoyer par e-mail – des QR codes permettent de rebasculer vers le site johnlewis.com – ou de les partager sur le réseau social Facebook en vue d’obtenir des commentaires et des retours sur ces essais avant un achat potentiel.

Andrea O’Donnell, directrice commerciale de John Lewis exprime clairement les objectifs stratégiques de l’enseigne : “Nous nous efforçons d’avoir une approche de leader sur le marché concernant les nouvelles technologies innovantes pour proposer aux clients les meilleures expériences d’achat. Nous pensons que nos miroirs virtuels vont beaucoup amuser nos clients, et nous espérons qu’ils vont apprécier interagir avec ces miroirs autant que nous”.

Pour l’instant, deux de ces dispositifs sont installés dans le rayon vêtements pour femmes du magasin John Lewis à Oxford Street. Si les tests sont positifs, des miroirs seront installés de façon permanente dans un autre magasin de l’enseigne à Exeter.

On espère que ce sera le cas, en tout il s’agit là encore d’une belle initiative qui fait que John Lewis s’ajoute à notre liste de magasins connectés.

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>