«

»

Jan 18 2012

Digitalisation, globalisation et polarisation seront les 3 grandes tendances dans le Retail pour 2012

C’est en tout cas ce que nous dit l’agence de marketing Idea Works qui a publié sur son blog ses prédictions 2012 pour le secteur du Retail. Des prédictions à priori sans prétentions puisque le billet est illustrées par une sorte de Mme Irma devant sa boule de crystal…

predictions-retail-2012

Que voit donc Idea Works dans cette boule de crystal ? Pour répondre, reprenons la traduction en français réalisée par le blog Retail Intelligence :

Idea Works définie cette année comme une année de limites et barrières toujours plus diffuses. La tendance générale est que tout se brouille et se confond : le monde physique se mélange au digital, les fabricants se convertissent en distributeurs, les acteurs globaux se transforment en héros locaux,… En s’éloignant de l’image floue donnée par la boule de cristal, on peut remarquer que 3 grandes tendances dans le Retail pour 2012 : Digitalisation, globalisation et polarisation.

1.    Digitalisation – Le Retail continue de se transformer en “bits and bytes” (données), que ce soit en partie due au commerce électronique comme l’incorporation da la technologie dans les points de vente physiques ou encore la digitalisation des produits. Cette digitalisation affecte également la taille des boutiques qui ont tendance à proposer moins de produits et à devenir par conséquent plus petites.

2.    Globalisation et localisation – En partie à cause du manque de croissance des marchés nationaux, les détaillants s’empressent de se développer dans le monde entier. En même temps, les retaillers globaux ouvrent des délégations locales qui donnent appui aux boutiques en ligne en pariant de ce fait sur les envois gratuits.

3.    Polarisation – Plus que jamais, le commerce de détail se polarise dans les segments du luxe et du  low cost, tendance qui se poursuivra en 2012.

Au délà de ces 3 tendances, l’agence marketing ajoute 12 éléments à surveiller en 2012, parmi lesquels figurent :

  • L’essor des acheteurs SoLoMo - « SoLoMo » est l’abréviation de “Social”, “Local” et “Mobile”. Terme employé quand les acheteurs équipés de Smartphones sont simultanément en train de rechercher et comparer pour acheter tout en sociabilisant ses achats profitant ainsi d’offres locales qu’ils reçoivent sur leurs dispositifs.
  • Mashops et Digitail – Deux mots à la mode qui signifient au fond la même chose: “mash ups” technologiques et la combinaison du digital et du Retail (Digitail). Il est difficile de déterminer où s’arrête la boutique physique et où commence la digitale et on s’attend à voir des expériences interactives digitales dans les boutiques physiques, c’est-à-dire des terminaux qui permettent aux clients d’acheter sur le web s’ils ne peuvent trouver ce qui leur faut dans le point de vente
  • Boutique Hangout – Les points de vente physiques comme un centre d’expérience. Les meilleurs retailers savent que « le temps de séjour dans le magasin est le même que le temps d’achat » et profitent de ça pour tenter les clients de rester et jouer.
  • Pop-up Store Mash up – Les magasins éphémères deviennent de plus en plus inventifs grâce à l’utilisation des nouvelles technologies. Le supermarché virtuel Tesco Home Plus mis en place dans le métro de Séoul en est un bon exemple

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>