«

»

Jun 07 2012

Ecrans Interactifs, et non bornes (by Tim Dickey – partie 2/2)

Comme promis, voici la seconde partie de notre traduction de l’article de Tim Dickey intitulé : Interactive Screen – Not kiosk

billet retail technology trends bornes

Vers quoi se dirige-t-on ?

On ne peut pas savoir où le futur nous entraîne, mais voici des pistes personnelles sur l’avenir des écrans interactifs, jusqu’à présent appelés bornes :

  • tout écran est interactif (et il devrait l’être) : Aujourd’hui, il y a de nombreux terminaux tactiles en circulation, mais la communication ne se fait que dans un sens. Les dispositifs vous montrent des messages, mais ce n’est pas ouvert à la contribution. Les nouvelles générations ont grandi avec des écrans interactifs. Ne pas pouvoir contribuer n’a aucun sens pour eux. Dans le futur, attendez-vous à ce qu’il y ait des murs d’affiches digitales permettant l’interactivité. Pendant les heures creuses de la journée, ils montrent des messages de marques et de produits. Aux heures pleines, ils peuvent être utilisés pour engager le client à sélectionner le meilleur abonnement mobile, équilibrer leur panier ou contacter un conseiller du service désiré par exemple.
  • Chaque interaction est personnelle (et elle devrait l’être) : Les interactions futures devraient être filtrées pour toucher des clients spécifiques. Permettre aux clients de s’identifier grâce à des cartes de fidélité ou tout autre format simple signifie que le système de messagerie et les interactions peuvent être customisées. Cela peut minimiser le nombre d’écrans et de contacts pour fournir une expérience profilée et peut également passer par le langage, la reconnaissance de services ou de produits que le client a achetés ou identifiés. On lui fournira une assistance ou on donnera à ces services ou produits une valeur plus forte pour offrir quelque chose de spécifique au client. Un accès au profil du client pourrait leur permettre de valider la façon dont ils veulent qu’on s’occupe d’eux.

  • Les écrans peuvent être partout, sur n’importe quelle surface à n’importe quel endroit : Les écrans larges sont omni-présents mais attendez-vous à ce que la projection et d’autres technologies commencent à apparaître puisque les coûts baissent et que la clarté augmente. Ils peuvent couvrir des surfaces larges ou irrégulières, ils peuvent fournir des surfaces grand écran pour de petits appareils, de plus, ils fournissent des options de solution flexible. Starbucks a montré un bon exemple de ce genre de dispositifs à Toronto et Vancouver l’année dernière.
  • Les écrans interagiront entre eux : Tout le monde sait que nous avons des écrans dans nos poches, mais certains contenus fonctionnent mieux sur un format large. C’est techniquement possible de tirer profit des deux dans un environnement magasin et ce, dans une multitude de formes différentes. Pourquoi ne pas avoir un menu de pré-commande sur un terminal mobile pour initier un ordre qui sera passé sur un terminal en magasin ? Pourquoi de ne pas fournir un message signifiant que l’ordre est prêt à un terminal mobile quand le client attend en magasin ? Pourquoi ne pas permettre la sélection de biens pour l’achat de produits en rupture de stocks depuis le site web, et ensuite, terminer la transaction sur le petit écran mobile pour plus d’intimité et de sécurité ? Alors que le public devient de plus en plus mature techniquement et qu’ils voient des bénéfices, ces interactions vont devenir populaires.

Encore une fois, je pense que le temps où l’on utilisait l’expression “borne interactive” est révolu. Le mobile offre d’énormes opportunités au retail. Les tablettes ont également d’immenses opportunités pour le retail, certaines personnes pensent que ces terminaux personnels signalent la fin des bornes, mais les écrans interactifs en magasins, en centres commerciaux, ou à l’endroit que vous voulez, jouent déjà et vont continuer à jouer un rôle très important dans l’écosystème du retail.

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>