«

»

Aug 15 2019

Flashback sur Chanel et son Coco Game Club

Revenons à l’été 2018 et sur le pop-up store créé par la marque de luxe française Chanel.

Depuis le rooftop des Galeries Lafayette de Paris, Chanel s’était installée pour 3 jours en Juin 2018 et avait plongé les visiteurs dans une salle d’arcade. Quand le rétro gaming promeut au mieux l’expérience client.

Chanel et son Coco Game Club Grâce à des bornes d’arcades reprenant des jeux dérivés de Pong ou Guitar Hero, Rouge Coco Lip BRush était mis en scène.
“The Beauty Ride” permettait de réaliser une course virtuelle dans les rues de la capitale, le tout au volant de la “Coco Car”.

Chanel et son Coco Game ClubPour amuser mais surtout promouvoir ses produits, Chanel avait mis en place “The Bubble Game”, une machine à pince permettant de piocher des échantillons.

Chanel et son Coco Game ClubDans un décor 100% instagrammable, des Beauty Experts de la marque répondaient aux sollicitations des clientes et les aidaient à tester les produits de la gamme.
Pour Chanel, la cible de cette expérience était les Millenials, qui selon une étude représenteront 55% du marché du luxe en 2025.

Chanel et son Coco Game Club En créant une expérience ludique et extraordinaire, la marque a non seulement attirer les Millenials mais a également réussi à lever le préjugé suivant : les marques de luxe sont inaccessibles pour cette tranche d’âge.
Pour coller davantage avec les attentes des Millenials, public plus que connecté, Chanel avait lancé le hashtag #CocoGameClub. Résultat : 819 apparitions sur Instagram en l’espace de 3 jours.

Bilan de cette opération pour la marque : rendre son image plus fun, ludique, abordable et attirer les Millenials en boutiques. Pari réussi pour la maison de luxe made in France.
Reste à savoir, à quand le prochain Coco Game Club.

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>