Franprix & Decathlon : un partenariat étendu

Les deux partenaires décident de poursuivre l’aventure à Paris et en Ile-de-France. En effet, ce sont 16 magasins qui disposent d’un corner Decathlon.
Une accélération légère avant d’atteindre à terme « plusieurs centaines de points de vente« .

Franprix & Decathlon : un partenariat étendu
Franprix & Decathlon : un partenariat étendu

UN PARTENARIAT NE DU COVID19

En effet, c’est en plein confinement que la collaboration entre les deux entreprises a débuté. Mais c’est aujourd’hui que le partenariat prend un virage et passe ainsi de 5 magasins avec corner à 16/
Des cornes basés à Paris et en Ile-de-France pour le moment.

Sur des espaces compris entre 1 et 3 m² ce sont jusqu’à 100 références qui sont proposées aux clients, le tout logoté Decathlon.

Franprix & Decathlon : un partenariat étendu
Franprix & Decathlon : un partenariat étendu

« Chacun son métier, déclare Cécile Guillou, directrice générale exécutive de Franprix. Le nôtre est de sélectionner de bons produits alimentaires pour nos clients. Pour les autres marchés, il nous paraît évident de faire appel aux spécialistes. Et, pour le sport en ville, quoi de plus naturel que de s’associer à Decathlon, marque connu et reconnue de tous ?« .

Pour Decathlon, c’est également un moyen d’élargir sa zone de couverture.
De plus, le leader du sport propose une gamme de prix plus que raisonnable.

Nicolas Ferrand, responsable Partenariat et Innovations pour Decathlon en Ile-de-France indique « 90% de l’offre est à moins de 10€« . Ainsi, les clients peuvent acheter des balles de tennis à 2€, le petit sac à dos de la marque à 3€ ou encore un antivol à 10€. Dans chaque corner, les clients peuvent retrouver cinq catégories phares : fitness, vélo, running-randonné, natation et sports de plein air.

UN STOCK APPARTENANT A FRANPRIX

Franprix & Decathlon : un partenariat étendu
Franprix & Decathlon : un partenariat étendu

En effet, le stock de produit appartient à Franprix. Les prix sont certes abordables mais peuvent également être jusqu’à 2€ plus chers.

Une variation que François Alarcon, directeur de la stratégie et de l’innovation chez Franprix explique que bien que les produits soient directement achetés à Decathlon à des prix fournisseurs, l’enseigne alimentaire doit tout de même tirer une marge et un profit.

« Les articles passent par nos flux logistiques habituels » ajoute Cécile Guillou. Ce qui revient à dire que si Franprix maîtrise les flux, elle peut accélérer ou au contraire les réduire comme elle l’entend.

UNE COLLABORATION GRANDISSANTE

Franprix & Decathlon : un partenariat étendu
Franprix & Decathlon : un partenariat étendu

Pour le moment, les 16 points de vente sont en phase de test. Si cette dernière est concluante, la collaboration entre les deux géants pourrait bien croître.

« Potentiellement, nous pouvons imaginer que plusieurs centaines de magasins Franprix, sur les 900 du réseaux, dont 300 à Paris intra-muros, puissent à terme disposer de cette offre de sport en associant avec Decathlon » déclare Cécile Guillou.

Une ambition confirmée par François Alarcon, « nous avons, dans chacun des magasins – [70 magasins concernés ndlr] – 5 références proposées à la vente, avec environ 18 unités pour chacune et tout est parti en une semaine et demie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.