GAP & ThredUp pour collecter des vêtements d’occasion

Pour encourager ses clients à s’engager dans l’économie circulaire, GAP s’est associé à ThredUp. La plus grande plateforme d’occasion est devenue partenaire du programme de la marque nommé Resale-As-A-Service (RAAS).

GAP & ThredUp pour collecter des vêtements d'occasion
GAP & ThredUp pour collecter des vêtements d’occasion

UN PARTENARIAT GAGNANT – GAGNANT

Pour ThredUp, GAP devient son partenaire le plus important.
Avec Resale-As-A-Service, GAP permet à ses clients de revendre leurs articles et de bénéficier d’un crédit shopping.

De plus, ce crédit shopping pourra être utilisé dans les magasins GAP, Banana Republic, Athleta et Janie and Jones situés aux Etats-Unis.

Par ailleurs, les clients ThredUp qui utiliseront leur crédit dans les dites boutiques se verront récompenser par un bonus supplémentaire de 15%.

DES SACS THREDUP

D’ailleurs à compter d’Avril prochain, le clients pourront emporter un sac « clean out » de ThredUp. Des sacs disponibles dans certains points de vente américains de GAP, Banana Republic, Athleta et Janie and Jones. Cette mise à disposition des sacs ThredUp a pour ambition de faciliter l’envoi des articles à la plateforme.

GAP & ThredUp pour collecter des vêtements d'occasion
GAP & ThredUp pour collecter des vêtements d’occasion

UN ENGAGEMENT ENVIRO-ECONOMIQUE

En outre de réaliser un engagement écologique fort, GAP indique également que la seconde main est un marché prospère. « Alors que la révolution de la revente poursuit son élan, participer à cette ‘recommercialisation’ n’est pas seulement bon pour la planète, mais aussi pour les affaires. Nos clients aiment la diversité dans leur garde-robe, que ce soit avec de nouveaux vêtements, des pièces louées ou des articles d’occasion. Nous sommes ravis de nous associer à ThredUp pour offrir une façon innovante et durable de faire du shopping dans le futur » déclare Mark Breitbard, président des marques spécialisées du groupe.

GAP & ThredUp pour collecter des vêtements d'occasion
GAP & ThredUp pour collecter des vêtements d’occasion

De plus, GAP s’engage en faveur du développement durable en récoltant plus de 13 000 tonnes de tissus destinés à la décharge.

UN GROUPE MIS A MAL

GAP est un groupe qui a connu quelques turbulences ces derniers temps. Notamment avec la cession de sa branche de mode jeune Old Navy puis le retour en arrière courant Janvier. Une activité qui a également fait écho avec le départ du PDG de Neil Fiske et de sa directrice marketing.

Même constat dans l’hexagone où la marque se restructure en fermant 8 magasins sur les 32 que compte la France, le tout accompagné d’un PSE concernant 250 postes.

GAP & ThredUp pour collecter des vêtements de seconde main
GAP & ThredUp pour collecter des vêtements de seconde main

Cet engouement pour la seconde main permettra-t-il à la marque américaine de se refaire une beauté et de conquérir de nouvelles parts de marché ? Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.