Intermarché débarque en centre-ville

Les Mousquetaires font leur entrée en centre-ville. Habituellement installée en milieu rural ou dans les plus petites villes de France, Intermarché souhaite accélérer son développement dans les centres-villes. Avec à terme une ambition de 200 points de vente à Paris et sa petite couronne.

Intermarché débarque en centre-ville

Un groupe aux multiples ambitions

L’enseigne alimentaire des Mousquetaires a pour ambition de conquérir les centres-villes. En effet, d’après Didier Duhaupand, Président des Mousquetaires, « nous sommes sortis de la période des ouvertures à tout va. Mais nous continuons à ouvrir des magasins, principalement en zones urbaines car nous avons déjà une très bonne couverture ailleurs ».

Il est vrai que le groupe est davantage habitué aux zones rurales, dans des villes moyenne qu’en centre-ville.

Intermarché débarque en centre-ville

Intermarché dans le Top 3

Indépendant, le groupe Intermarché continue, doucement mais sûrement, son expansion et gagne des parts de marché. Une augmentation qui le positionne à la 3ème position derrière Leclerc et Carrefour.

Une progression rendue possible grâce à son modèle économique porté par des indépendants. Toujours selon son président, Intermarché est un groupe prospère car « le modèle des indépendants est adapté aux périodes de transformation. Rien de tel qu’un indépendant pour savoir ce que veut localement le consommateur. » Un parti pris qui semble réussir depuis de nombreuses années au groupe.

Intermarché débarque en centre-ville

Prudence est mère de sûreté

Intermarché reste prudent et indique que l’expansion géographique ne se fera que via des opportunités.

A terme, le groupe souhaite comptabiliser 200 points de vente dans la capitale et sa petite couronne. De même, il ambitionne d’être dans villes comme Marseille, Bordeaux où Lyon, ville dans laquelle le groupe semble déjà bien présent.

A date, Intermarché revendique déjà 40 magasins Intermarché Express dans la capitale.

Un nouveau dans la balance

Pour concurrencer Paris, Intermarché se fonde sur la « réussite exceptionnelle » de ses magasins Express. Pour ce faire, le groupe propose « des prix plus bas que la concurrence« . En effet, Carrefour et Casino ayant le monopole du marché ont fait explosé les prix. Espérons que cette stratégie de la part d’Intermarché soit une nouvelle fois payant pour les Mousquetaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.