La marque Les Optimistes veut réconcilier esthétique et écologie

Les Optimistes a été créée à partir d’un constat. Celui d’Arnaud Dairon de ne pas trouver de vêtements responsables en magasin. Il décide alors de changer les choses et de lancer sa propre marque. Une marque financée via une plateforme participative : Ulule.

La marque Les Optimistes veut réconcilier esthétique et écologie
La marque Les Optimistes veut réconcilier esthétique et écologie

UN AMOUREUX DES BEAUX VETEMENTS

Simple amoureux de beaux vêtements, Arnaud Dairon ne connaît rien au milieu de la mode et ne tombe que de plus haut lorsqu’il découvre l’impact écologique de cette filière.

Pour soutenir sa prise de conscience, il décide de changer drastiquement sa façon de consommer. Cependant, il ne parvient pas à trouver chaussure à son pied. En effet, les coupes ne lui conviennent pas, les tissus non plus et il ne se voit pas porter dans 5 ans les pièces qui lui sont proposées.

Malgré ce deuxième constat, Arnaud Dairon reste convaincu que vêtement élégant peut rimer avec production responsable.
Les Optimistes voit le jour.

OPPOSE A LA FAST FASHION

Pour enrayer la Fast Fashion, la marque ne propose que 2 modèles de chemise pour homme. La chemise Léo et la chemise Hugo. Deux modèles produits au Portugal.

La marque Les Optimistes veut réconcilier esthétique et écologie
La marque Les Optimistes veut réconcilier esthétique et écologie

De plus, Les Optimistes revendiquent leur engagement pour l’environnement depuis sa création.
Pour ce faire, la marque s’engage dans une production plus responsable en choisissant des matières moins consommatrices de ressources naturelles. Il faut savoir qu’en 2015, 79 milliards de mètres cubes d’eau ont été nécessaire pour la fabrication de vêtements, 92 millions de tonnes de déchets déversés dans la nature et 1715 millions de tonnes de CO² rejetés dans l’air. Un constat alarmant qui a poussé Les Optimistes a reversé une partie de leurs fonds à des associations environnementales. Grâce à son programme nommé One Percent For The Planet.

DES ARTICLES RESPECTUEUX

Ainsi, les chemises Hugo et Léo sont produits à partir de 70% de coton bio, de 20% de lin et de 10% de coton recyclé.

Par ailleurs, toujours dans le but de limiter son empreinte écologique, les chemises ne sont fabriquées qu’à la commande. Un geste supplémentaire pour l’environnement et la réduction de l’ampleur de l’industrie de la Fast Fashion. Ainsi, Les Optimistes prouve qu’une mode engagée et responsable est enfin possible.

Une mode vertueuse certes haut de gamme mais raisonnable avec des chemises à 95€. Mais lorsque l’on sait que la marque fait un geste pour l’environnement et la mode responsable on réfléchit à deux fois avant de dire que ça coûte cher, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.