L’agriculture urbaine par Intermarché

Le groupe Intermarché est en perpétuelles recherches d’innovations pour poursuivre son combat de mieux manger et de mieux consommer.
Pour ce faire, le géant de la distribution s’est associé avec la start-up Infarm. Une collaboration pour proposer des herbes fraîches cultivées et récoltées en point de vente.

L'agriculture urbaine par Intermarché
L’agriculture urbaine par Intermarché

INTERMARCHE, L’INNOVATION PERPETUELLE

Avec son modèle unique de « Producteurs & Commerçants », Intermarché tente de mettre en avant le mieux consommer depuis des années.

C’est en ce sens que le groupe a décidé de s’associer avec une start-up, Infarm. Créée en 2013 par les frères Galonska, Infarm propose un système de production alimentaire alternatif. Une solution durable, locale, transparente et abordable.

Pour le groupement Les Mousquetaires, ce partenariat s’inscrit dans une démarche stratégique de permettre à ses clients de « manger un peu mieux tous les jours« .

L'agriculture urbaine par Intermarché
L’agriculture urbaine par Intermarché

DES CONSOMMATEURS URBAINES EN QUETE DE NATURE

Depuis début Avril, 8 magasins de la région parisienne ont le plaisir de tester cette innovation.

Ainsi, les clients ont le plaisir de goûter une gamme d’herbes 100% locales et sans pesticides. Des herbes cultivées dans des serres verticales de 2m² et éclairées par des LED. Une agriculture urbaine qui donne naissance à du basilic, de la coriandre, de la menthe et de la ciboulette.

L'agriculture urbaine par Intermarché
L’agriculture urbaine par Intermarché

De plus, les herbes aromatiques sont récoltées à la main 2 fois par semaine avant d’être proposées directement à la vente.

REPONDRE AUX ATTENTES DES CONSOMMATEURS

L'agriculture urbaine par Intermarché
L’agriculture urbaine par Intermarché

Mieux manger et manger plus localement sont les nouvelles attentes des consommateurs. Une demande encore plus présente en ville.

« Dans notre magasin, nous vendons en moyenne 600 plans par mois, soit l’intégralité de la production aujourd’hui rendue possible par la ferme. Les ventes d’herbes aromatiques ont même réalisé un bond de 30% » indique Christophe Hellio, Intermarché à Yerres (91).

Dans un secteur concurrentiel aussi important que la grande distribution, Intermarché a su se démarquer et prendre une longueur d’avance.

De par ses innovations mais surtout de par sa prise de conscience qu’il fallait aider les consommateurs à mieux consommer et promouvoir l’agriculture française, qu’elle soit rurale ou urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.