«

»

Aug 19 2019

Le digital signage entre dans la vie des Parisiens

Le métro parisien se redonne une seconde jeunesse grâce à “un projet de déploiement d’écrans numériques sur la ligne 4 qui s’inscrit directement dans la stratégie de modernisation du réseau mise en place pour ses espaces voyageurs, quais, centre d’échanges et couloirs” déclare la RATP. Un moyen également de faire entrer le digital dans la vie des parisiens.

Le digital signage dans le métro Parisien Et c’est donc sur la ligne 4 que prend forme cette transformation. Certes les usagers du métro continuent de bénéficier des traditionnelles affiches publicitaires en 4×3 qui ont la réputation du métro parisien mais de nouveaux supports ont fait leur apparition : les écrans numériques.

Le digital signage dans le métro Parisien Sur la ligne menant à la Porte de Clignancourt, un autre écran, plus imposant, se fond dans le décor de la station. En effet, les bords de l’écran ont été pensés pour faire en sorte de se fondre avec la faïence blanche du mur. Deux autres supports ont été installés et accompagneront le grand écran, encore noir à l’heure actuelle.

Le digital signage dans le métro Parisien

A terme, c’est 410 affiches 4×3 qui seront remplacées par 130 écrans de 98 pouces dans 25 stations de la ligne 4. Une ligne empruntée quotidiennement pas plus de 700 000 usagers, de quoi changer leur paysage visuel.

Pour Carole, ces écrans devront permettre de “réduire la pollution visuelles en concentrant les annonces“, sinon ça ne sert à rien. D’autres passagers s’interrogent sur la consommation en énergie de ces dispositifs et pour d’autres la priorité n’était pas là mais plutôt sur l’installation de bancs dans les stations.

Le digital signage c’est pour quand ?

Pour que totalité des Parisiens et des franciliens bénéficient d’écrans numériques dans chaque station que compte le métro, il faudra encore attendre quelques années.
Pour l’instant 6 écrans à la station Montparnasse sont en cours d’installation et 6 autres écrans sont prévus à la Gare du Nord courant Octobre.

 

L’ère du numérique, du digital voir du phygital en point de vente est-elle en phase de s’intégrer et de gagner un marché publicitaire de plus de 150 millions d’euros par an .

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>