Le “Eat-in-store”, eldorado des grandes surfaces ?

Afin de proposer de nouvelles expériences et ainsi devenir une zone d’expérience et répondre au fait que le client consomme désormais comme il l’entend. Une nouvelle offre prend de plus en plus d’importance dans les enseignes de distribution notamment alimentaire. Une stratégie portée sur l’essor des repas hors domicile qui représentent aujourd’hui 1 repas sur 5.

AUCHAN 

Eat-in-Store, Auchan

En plein cœur des rayons des produits frais, les clients peuvent choisir entre les plats confectionnés à partir des produits du magasin ou venus des Food Court comme les sushis par exemple. Des équipes placées derrière des baies vitrées préparent les recettes du jour et élaborent les menus du restaurant “La Cuisine du Marché”.

CARREFOUR 

Eat-in-Store, Carrefour, Comptoir  Carrefour a également opté pour la restauration en mettant en place une centaine de concepts “Autour du Comptoir” dans ses enseignes. De même pour son concept Carrefour City, à Clichy, avec La Halle de Clichy qui offre un espace pour les repas tant rapides qu’assis.

LECLERC 

Eat-in-Store, LeclercL’enseigne Leclerc a mis en place des concepts Bistro au centre de ses magasins.

CASINO 

Pour l’enseigne Casino, l’heure est au test après avoir créé une application permettant de savoir quand son plat est prêt ou encore quand le pain chaud est sorti du four. Dans son magasin laboratoire, la marque est en train de juger si les clients apportent une importance à leur concept. Retours dans quelque mois.

PICARD 

Eat-in-Store, Picard Dans une trentaine de boutiques Picard, les clients peuvent se restaurer sur place après avoir choisi leur plat dans les rayons des boutiques. Une stratégie payante pour la marque puisque la restauration représente aujourd’hui 17% du chiffre d’affaires de l’enseigne.

FRANPRIX 

Eat-in-Store, Franprix Quant à Franprix, déjà leader de la proximité, la marque est passée reine de la restauration de quartier. Avec des espaces dédiés avec des tables, des chaises mais surtout une évolution constante de l’offre proposée allant des pizzas, aux salades, aux soupes dans oublier les jus. Également, Franprix a mis en place dans certains magasins un café, un restaurant, une fontaine à eau ou encore un jardinet d’herbes aromatiques en libre service.

L’enseigne a aussi misé sur la localisation de ses points de ente et a adapté son format selon la clientèle du magasin. C’est le cas de Franprix situé près de l’Opéra de Paris où la boutique revendique des codes hauts de gamme pour répondre aux attentes des clients en magasin.

Eat-in-Store, Franprix, Opéra

L’intégralité de ces nouveaux formats permet aux enseignes de générer de la croissance et du trafic en magasin. Mais le “Eat-in-Store” a surtout pour vocation de réallouer les mètres carrés des activités comme le hifi ou l’électroménager qui ont été, pour la plupart, englobées par l’e-commerce.

La chine, déjà adepte

En Chine, plusieurs magasins ont déjà mis en place le concept du “Eat-in-Store”.

HEMA 

Eat-in-Store, Hema

Hema a dédié la moitié de la surface de son magasin à la restauration. Baptisé “Fresh and Live”, les clients peuvent pêcher leurs poissons, couper leurs herbes aromatiques ou encore choisir le chef cuisinier pour l’élaboration de leur plat. Mais l’enseigne va plus loin en proposant la livraison à domicile.

Le Marché de Carrefour Shanghai 

Eat-in-Store, Carrefour, Shanghai

Ce concept permet quant à lui de griller au barbecue les crustacés achetés en magasin. Mais aussi, l’Avenue de la Restauration propose diverses cuisines du monde. Et pour finir en beauté, plus besoin de passer en caisses grâce au Scan&Go.

CITY’SUPER 

Eat-in-Store, City'Super

Toujours dans la même lignée, City’Super est, lui, considéré comme un supermarché Premium et propose des prestations de type bar à vins, salon de thé ou encore halle de marché.

Ces nouveaux formats et nouveaux concepts répondent à la demande croissante des consommateurs de vivre une nouvelle expérience. Mais aussi, ils permettent aux enseignes de renouer avec le trafic en magasin, le succès et les profits.

Alors après le “Eat-in-Store”, quelle innovation vont mettre en place et développer les grandes et moyennes surfaces ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*