Le phygital au cœur des magasins King Jouet

Le groupe originaire de Voiron et réélu “chaîne de magasins de jouets préférée des français” en Octobre dernier n’arrête pas d’évoluer et de surprendre. En effet, après avoir conquis les périphéries de nos villes, c’est au tour des centres-villes que King Jouet s’attaque. Une attaque teintée d’innovations et de solutions phygitales.

Inutile de rappeler que King Jouet c’est 240 points de vente répartis sur le territoire, c’est également une progression constante de son chiffre d’affaires mais aussi et surtout un parti pris sur le commerce de demain représenté par le phygital.

Après avoir conquis les périphéries des villes françaises, King Jouet a une nouvelle ambition. Une ambition portée par Philippe Gueydon, directeur général du groupe. En effet, lors de l’inauguration du second magasin situé au cœur de la capitale parisienne, le directeur du lion a affirmé que l’une des premières raisons de cette venue en centre-ville était d’affirmer que le marché du jouet va bien. Mais aussi pour bénéficier du rayonnement de Paris et trouver un modèle commercial viable et dupplicable.

Une aventure parisienne surtout pour répondre aux attentes des clients qui semblent prédisposés à voir le jouet revenir en centre-ville.

Pour ce faire, après avoir inauguré son premier concept en centre-ville en Mai dernier, le groupe leader du marché du jouet a ouvert deux nouveaux points de vente sur Paris. 3 nouveaux concepts qui remettent l’attention sur le produit et qui se veulent différenciant et innovant. De part leur offre produits mais aussi leurs services en magasin proposés.

Du phygital, King Jouet en bénéficie depuis 2011. Une fois encore, le groupe s’est appuyé sur l’expertise et les solutions d’IMPROVEEZE.

Grâce aux bornes interactives installées à plusieurs endroits dans les points de vente. Des dispositifs interactifs permettant de présenter des produits non présents dans le magasin et ainsi satisfaire les demandes des clients.

Mais aussi la force de vente et leur dotation en mobiles vendeurs. Des devices qui leur facilitent le quotidien comme l’inventaire, la gestion des stocks, la réception des marchandises ou encore l’étiquetage des produits. Un mobile vendeur qui permet également de lever toutes les éventuelles frustrations des clients lors de leur visite en magasin.

King Jouet a donc misé sur des solutions phygitales mais est également revenu à des fondamentaux propres à la marque. En effet, dans les deux magasins parisiens, les créateurs ou jeunes marques sont mises en avant. De plus, un emplacement dédié leur est réservé et est matérialisé par un espace où des ateliers de découverte sont organisés.

Par ailleurs, King Jouet a également appuyé son offre sur des marques françaises pour placer le “Made In France” au premier plan. Ainsi, les produits issus de la fabrication française ont reçu un étiquetage particulier afin de véritablement les mettre en avant dans les différents rayons du magasin.

Le concept en centre-ville repose également sur des services additionnels différenciants. En effet, dans le magasin parisien situé dans le quartier de la Sorbonne, les clients peuvent laisser leurs articles sous forme de consigne afin de continuer leur ballade. Dans un soucis d’écologie et pour répondre une nouvelle fois aux attentes des consommateurs de mieux consommer, King Jouet développe la livraison à domicile en vélo !

Plusieurs services et dispositifs digitaux qui ont pour but de créer une nouvelle expérience client et de nouer une relation particulière avec ces derniers.

Nouveau concept oui mais toujours basé sur le même succès : le phygital. Après avoir conquis les périphéries des villes françaises, King Jouet semble bien parti pour en ajouter une nouvelle à son palmarès.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*