«

»

Jan 06 2014

Les comparateurs interactifs de produits en magasin jugés plus utiles que les applications mobiles

Selon une récente étude ViaVoice/LSA intitulée « Comment aider les Français à mieux choisir en Grandes Surfaces ? » (source), il apparaît que 83% des français se déclarent intéressés par des solutions d’aides au choix en magasin.

Parmi ces solutions figurent (dans l’ordre d’intérêt de la part des consommateurs) :

  • les fiches techniques détaillées présentes devant chaque produit – à 72%
  • le conseil de vendeur présent en rayon – à 61%
  • la signalétique en rayon nommant les différentes catégories de produits – à 51%
  • le comparateur interactif de produits (sur des paramètres techniques, d’usage ou de performance – à 46%
  • le point info (proposant des informations générales, présentant des caractéristiques clés des produits ou des conseils pour mieux choisir en rayon)  - à 46%
  • (…)
  • les solutions d’aide au choix via des applications dédiées sur smartphone – à 13%

Vous aurez donc certainement remarqué la belle dernière place du mobile dans les solutions jugées utiles par les consommateurs. A ce sujet, LSA ne cache pas son étonnement et livre l’explication avancée par ViaVoice :

Plus surprenant, les aides au choix via des applications dédiées sur smartphone se trouvent en bas du palmarès. Pour plusieurs raisons, explique ViaVoice : « A la fois, les solutions proposées sont plutôt anecdotiques que généralisées, leur connaissance auprès du grand public est encore trop maigre ; de l’autre côté, dans le contexte des grandes surfaces, le consommateur tend surtout à privilégier les supports d’aide au choix directement disponibles en rayon, notamment pour éviter toute démarche supplémentaire et risquer de rallonger le temps de la visite. » (source)

Bref, comme nous vous l’expliquons depuis toujours, c’est aux enseignes de faire en sorte de faciliter le parcours d’achat du shopper en organisant au mieux son parcours et en lui livrant tous les outils dont il a besoin. Lui demander d’utiliser son propre appareil, c”est lui demander de faire des efforts… Effort qu’il préférera éviter de fournir s’il le peux.

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>