Les vitrines font-elles vendre ?

Pour 29% des consommateurs, la vitrine est un des facteurs majeurs qui les fait entrer dans le point de vente pour acheter.

Les vitrines font-elles vendre ?
Les vitrines font-elles vendre ?

ADIEU LES VITRINES CLASSIQUES

Les vitrines dites classiques font parties de l’ancienne génération, désormais les vitrines se veulent innovantes et dynamiques faisant le lien entre l’intérieur et l’extérieur du point de vente.

Les animations ou mannequins ne doivent pas venir bloqués la vue du magasin.

De plus en en plus de marques font en sorte d’utiliser du mobilier qui leur permettent de présenter des articles tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Ainsi, plus de perte d’espace, comme c’est le cas dans la boutique parisienne de King Jouet qui arbore un mobilier spécifique pour sa vitrine.

Pour la marque, la vitrine est devenue un vecteur d’expérience. Pour Pauline Gueydon, architecte d’intérieur du groupe « le trafic est plus important devant ces points de vente et les vitrines doivent servir à capter les passant. Ainsi, des grands espaces vitrés facilitent la vue sur l’intérieur du magasin. Des présentoirs ont été spécialement conçus pour ne pas être trop présentes tout en exposant des produits autant vers l’intérieur que l’extérieur. Et des espaces fermés rythment le reste de la façade. Ils servent à créer des zones créatives, ce qui est parfait pour les réseaux sociaux. »

Les vitrines font-elles vendre ?
Les vitrines font-elles vendre ?

Pour créer des vitrines interactives, le groupe investit entre 3 à 5000 euros pour développer des environnements spécifiques et attirer les regards sur sa vitrine et ses produits.

Selon Frank Rosenthal, expert retail, l’aménagement des vitrines comme le fait King Jouet est encore très peu répandu. A tord pour les retailers car selon lui  » la vitrine est l’élément le plus visible d’un magasin et, pourtant, les enseignes restent très frileuses dans la gestion de leur façade. Elles vont valoriser des promotions alors que les messages devraient plutôt permettent de se distinguer.« 

Les vitrines font-elles vendre ?
Les vitrines font-elles vendre ?

Cependant, certaines marques ont bien compris tout l’intérêt de miser sur la vitrine car c’est cette dernière qui invite les passants à entrer dans le point de vente.

Pour Pascal Barrère, directeur de création retail, les vitrines « deviennent de plus en plus transparents, pour montrer l’intérieur de la boutique. Les distributeurs cherchent à casser les cloisons historiques pour créer une vraie porosité entre intérieur et extérieur. »

Des écrans pour animer la vitrine et diffuser du contenu adapté à la localisation. C’est le cas de Monoprix, qui en plus de monétiser ses espaces médias, permet d’attirer le regard tout en diffusant du contenu informatif.

Pour Phuong Leleu, directrice marketing de Monoprix, l’objectif de ces vitrines est « de réinvestir les centres-villes en apportant un contenu qui puisse être défini avec une réactivité maximale en fonction de l’actualité locale« .

Pour l’expert, Frank Rosenthal, cette diversification permet de ne pas lasser le consommateur.

Des écrans oui mais aux messages bien distincts.
Chez ETAM, les écrans sont partout, de la vitrine jusqu’aux caisses. Tous ont des messages différents.

La vitrine doit inciter le client à entrer dans le magasin sans pour autant l’obliger à s’arrêter plusieurs minutes devant le magasin. Quelques secondes doivent lui donner envie de rentrer en magasin et de finaliser ses achats avec un conseiller de vente présent physiquement dans le point de vente.

Les vitrines font-elles vendre ?
Les vitrines font-elles vendre ?

Chaque enseigne semble prendre le sujet à bras le corps et se créer leur propre modèle de vitrine attirante et dynamique.

Selon Pascal Barrère, « une vitrine doit surtout suivre 3 points clés : être visible, lisible et apporter une expérience« .
De quoi laisser libre court à l’imagination des retailers.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.