«

»

Jul 07 2011

L’internet et le mobile contribuent fortement au développement des bornes tactiles en magasin [Interview]

Pour cette nouvelle édition des interviews de Connected Store, nous avons eu le plaisir d’aller interroger Raphaël Cambier, gérant de la société Instore Solution, dans ses locaux situés près de Lille.

Les enseignes intègrent désormais d’office les écrans et bornes tactiles dans leurs concepts de magasins

Selon Raphaël Cambier, alors que depuis une quinzaine d’années les bornes tactiles avaient tendances à être remisées au fond des magasins, il existe aujourd’hui un véritable engouement des enseignes pour ces dispositifs interactifs. Cela s’explique avant tout par la possibilité relativement nouvelle de connecter les bornes aux stocks, au réseau interne du magasin, mais également aux web et notamment au site e-commerce. Or cette connexion en temps réel permet d’apporter de nouveaux usages qui intéressent beaucoup les enseignes, lesquelles n’hésitent plus à intégrer des bornes dans tous leurs nouveaux concepts de magasin, et ce, dès le projet de conception du point de vente.

L’internet et le mobile contribuent fortement au développement des bornes tactiles en magasin

Pour le gérant d’Instore Solution, l‘installation de bornes interactives connectées en magasin relève de l’urgence pour les retailers. En effet, ce dernier nous explique que face au consommateur qui peut désormais se connecter au web via son mobile en magasin, l’enseigne a tout intérêt à offrir d’elle-même un dispositifs connecté permettant aux clients de se rassurer sur leur achat sans quitter l’univers de la marque. Aussi, plutôt que de les laisser libres d’aller voir la concurrence via leurs mobiles personnels, la borne permet en quelque sorte de mieux maîtriser le parcours d’achat des consommateurs sur le lieux de vente. Et cela, tout en leur apportant une véritable expérience connectée cross-canal via la consultation des fiches produits online, des avis des autres clients et des réseaux sociaux.

Une bonne collaboration entre la société qui développe le logiciel et celle qui fabrique le matériel est primordiale

Selon notre interlocuteur, spécialiste des bornes interactives, désormais le clavier et le “trackball” sont clairement devenus rédhibitoires pour l’utilisateur, et ce aussi bien pour les jeunes que pour la ménagère de moins de cinquante ans (que l’on nomme d’ailleurs désormais la “digital mum” NDLR). Aujourd’hui, pour qu’une borne tactile ait une chance de succès il faut du ludique, de l’ergonomie, de la grande taille d’écran, une mise en avant évidente du meuble dans le point de vente, de la connexion en temps réel, ainsi que et surtout, il faut que la partie software soit parfaitement calée avec le hardware. En effet, le gérant d’Instore Solution insiste particulièrement sur l’aspect primordial et fondamental relatif au fait qu’il est nécessaire qu’il y ait une bonne collaboration entre la société qui édite l’application logicielle et celle qui fabrique le meuble, c’est à dire la partie matérielle de la borne.

Un grand merci à Raphaël Cambier pour avoir accepté cette interview.

Articles similaires:

1 ping

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>