«

»

Sep 18 2013

Magazine Luiza : l’ancêtre et peut être même l’avenir des magasins connectés ?

MagazineLuiza

Connaissez-vous Magazine Luiza ? 

Il s’agit d’une enseigne brésilienne spécialisée dans la vente de produits électroniques et électroménagers laquelle possède la particularité d’avoir une chaîne de magasins physiques qui ne disposent d’aucuns produits (ou presque) en stock.

Selon une interview récente de Luiza Helena Trajano, présidente de Magazine Luiza, dès 1992,  soit avant même l’arrivée d’internet, l’enseigne brésilienne proposait à ses clients de découvrir dans leurs magasins uniquement des vidéos de leurs produits et de les commander sur place pour être livrés plus tard chez eux. Si les clients ne se déplaçaient donc pas pour repartir avec leur achat sous le bras, ils le faisaient pour bénéficier des conseils des vendeurs ainsi que de l’ambiance conviviale et collaborative du lieu de vente créé par l’enseigne.

Aujourd’hui, en 2013, l’enseigne qui dispose d’un réseau de 104 magasins n’a pas vraiment changé son modèle mais est désormais capable d’exploiter directement sa gigantesque base de vidéos et de photos en ligne.

Luiza Helena Trajano confie d’ailleurs que :“Je pense comme tout le monde que les magasins physiques ne vont pas disparaître. Mais ils vont changer de format. Au Brésil, les consommateurs ont tendance à consulter les fiches produits sur Internet, les voir en magasin et à les en acheter en ligne. D’où cette hypothèse qu’à l’avenir, le modèle du magasin virtuel va prendre de l’ampleur. Pour l’instant, la seule marchandise stockée dans nos magasins virtuels sont les téléphones. On envisage d’y stocker également les produits les plus populaires et les plus vendus.”

Bref, même si nous ne savons pas si ces magasins disposent d’écrans tactiles de shopping ou si les commandes ne se font que via de traditionnels ordinateurs munis d’un clavier et d’un mulot, il s’avère qu’il s’agit là d’un exemple montrant clairement l’intérêt de réaliser des ventes “hors stocks” en lieux physiques. Et cela grâce à la mise en scène d’informations et de contenus digitaux relatifs aux produits mais aussi, bien évidemment, grâce à la présence physique de vendeurs/conseillers.

(Source:Atelier.net)

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>