Jul 12 2019

Marketing, point de vente : et les lauréats sont …

Depuis plus de 50 ans, POPAI, association des annonceurs, distributeurs et créatifs du marketing et du point de vente décerne ses awards.Tour d’horizon des lauréats primés pour leur aménagement ou encore leur opération ponctuelle.

Petit Bateau et son agencement ludique 

Petit Bateau

 

Avec son concept de magasin “cabane”, Petit Bateau a été récompensé pour son agencement innovant et ludique. La marque s’est démarquée grâce aux couleurs utilisées et surtout par la modularité de son concept grâce aux panneaux métalliques et barres en bois.

Sisley et sa réalisation unique 

Sisley

Toujours dans la catégorie du concept magasin, Sisley a reçu une récompense pour sa réalisation unique. Une récompense pour le corner “travel retail” mis en place à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle et son meuble aux codes luxe doté de verres gravés et rétroéclairés et de laiton patiné.

Celio et sa collection capsule 

Celio

Côté mode, c’est l’enseigne Celio qui rafle la mise. Une victoire pour sa collection capsule réalisée avec son partenaire CCO PLV & Paries pour l’agence spatiale américaine NASA.

Benefit et son podium make-up 

Benefit

La marque a été primée pour son podium make-up installé dans le magasin Sephora des Champs-Elysées permettant aux clientes de tester les produits dédiés aux sourcils.

Diptyque et sa vitrine de Noël 

Diptyque

Primée pour sa vitrine de Noël qui a fait sensation dans plus de 450 points de vente de la marque, Diptyque décroche le prix de la plus belle vitrine.

Chanel également a été récompensée pour son présentoir accueillant “Les Eaux” de la marque.

Au vu des transformations engagées par les marques dans leurs enseignes développant ainsi de nouvelles expériences clients, les enseignes présentes cette année le seront-elle encore l’année prochaine ?

Jul 11 2019

Camaïeu, Nice Cap 3000, le laboratoire de sa transformation phygitale

L’enseigne préférée des français s’oriente vers le magasin du futur en mettant en place des outils issus du phygital. À Nice, la marque a ouvert son laboratoire et compte bien ne pas s’arrêter là. Découverte de ce magasin phygital.

Camaïeu, Nice Cap 3000

Dès l’extérieur, les clients bénéficient d’un écran diffusant des contenus de marque. Un écran passif qui ouvre la voie aux dernières technologies mises en place à l’intérieur.

Une transformation phygitale au service du client

Camaïeu, Nice Cap 3000

Afin de créer une nouvelle expérience client, Camaïeu mise sur les outils tous droits sortis du phygital. Pour l’enseigne, l’enjeu est important. En effet, si elle souhaite rester l’enseigne n°1 des français et satisfaire les 140 millions de visiteurs qui se rendent dans les magasins du groupe, elle se doit de se transformer pour répondre à leurs attentes. Une transformation qui se jouera sur les 4 prochaines années selon Ous Ouzzani, le nouveau directeur digital du groupe.

Des outils pour favoriser l’interaction 

Des bornes interactives pour découvrir les produits mais également pour les acheter directement.

Camaïeu, Nice Cap 3000

 

Mais également des services plus classiques comme le Click&Collect ou le Ship From Store permettant la livraison d’un magasin à l’autre. Un meuble dédié à l’e-réservation à été mis en place afin d’accroître le trafic en magasin. Toujours dans le but de créer une relation particulière avec les clients, la caisse a été totalement repensée pour délivrer une expérience “côte à côte” afin de créer une ambiance davantage basée sur le conseil que sur l’achat.

Camaïeu, Nice Cap 3000

La force de vente, le nerf de la guerre 

Grâce à des formations dispensées sur les nouveaux outils, les équipes de vente du magasin sont parfaitement en mesure de tirer le meilleur du phygital. La RFID permet ainsi de fluidifier les process de réception, d’inventaire et d’encaissement. Chaque conseillère de vente dispose d’un mobile vendeur baptisé CARL qui lui offre la possibilité de consulter les stocks en magasin, de proposer d’autres articles, de créer ou de modifier la fiche client et surtout de finaliser la vente grâce au TPE mobile associé. Plus aucune frustration pour le client ni pour le vendeur. C’est un système gagnant-gagnant.  Camaïeu, Nice Cap 3000

L’e-commerce, autre enjeu pour Camaïeu

Pour accroître la part de l’e-commerce et la faire atteindre 15 à 20% des ventes totales, le groupe se donne également 4 ans. 4 années qui vont permettre l’intégration de dispositifs conversationnels comme les chatbots, une présence améliorée sur les réseaux sociaux et l’amélioration du moteur de recherche de la marque grâce à l’intelligence artificielle.

Camaïeu est en pleine transformation digitale et n’hésite pas à s’entourer de plusieurs starts-up expertes dans leur domaine d’activités à l’instar d’Improveeze pour les bornes interactives et les mobiles vendeurs par exemple.
En pleine mutation sectorielle, le groupe textile a pris la décision de miser sur le magasin du futur orienté phygital et expérience client. Un parti pris qui réussira à transformer le parc des 600 points de vente que compte le groupe sur le territoire français.

Jul 10 2019

Au Moyen-Orient, FACES transforme la beauté

Lancé il y a plus de 20 ans, l’équivalent de Sephora dans les pays du golfe, FACES qui a opéré sous l’enseigne Wojooh, revient aux sources en retrouvant son nom d’origine.

FACES

Un retour aux sources qui traduit également l’évolution de la chaîne de cosmétiques vers un service centré sur le consommateur. Pour se faire, deux nouveaux concept stores ont été ouverts courant Juin. Le premier dans le Mall of The Emirates à Dubaï et le second dans le Mall de la capitale de l’Arabie Saoudite, le Riyadh Park Mall.

FACES

Deux véritables concept stores 

Ces deux flagships devraient être rejoints par 4 nouveaux magasins d’ici la fin de l’année 2019 puis par une quinzaine de points de vente sur 2020. Pour accompagner le développement de ces nouveaux points de vente, le groupe Chalhoub mise sur le phygital tout en offrant une gamme de services exclusifs.

Des services exclusifs et innovants 

FACESLe groupe Chalhoub a ainsi développé une large palettes de services pour sa clientèle tout en continuant de proposer les grandes marques internationales. Ainsi, les Parfums Christian Dior, les produits L’Oréal sont accompagnés de marques de niches regroupées sous le nom “Beauty Nation”. Des services issus du commerce phygital. Désormais, une plateforme propose le parfum idéal selon le caractère des clients, la réalité augmentée permet d’essayer différents looks sans pour autant porter le maquillage et un “bar à tests” est mis en place pour tester les produits avant de les acheter.

Devenir une référence 

Avec ces concept stores, le groupe Chalhoub via FACES compte devenir la référence en matière de consommation de la beauté dans les pays du golfe. La marque compte bien mettre tout en oeuvre pour faire évoluer son offre en la rendant plus expérientielle tout en créant un parcours mémorable dans chacune de ses enseignes.

Présent depuis plus de 60 ans, le groupe Chalhoub a pour ambition de révolutionner l’univers de la beauté dans les pays du golfe à l’instar de Sephora en France.

 

NB : Le groupe Chalhoub compte 85 pays répartis dans 9 pays.

 

Jul 09 2019

Groupe Casino : la stratégie pour l’hyper de demain ?

Pour construire l’hypermarché de demain, répondre aux attentes des consommateurs mais surtout créer des expériences innovantes et un nouveau lieu de vie, le groupe Casino mise sur le Shops in Shop. Principe qui consiste à intégrer dans son enseigne des marques spécialisées ou encore des pure players directement venus d’internet.

Groupe Casino, la stratégie pour l'hyper de demain ?

Le client d’aujourd’hui est de plus en plus dans la recherche d’immédiateté, de lien social, d’offre exhaustive et de conseils. Il ne cherche non plus seulement un magasin mais un lieu de vie dans lequel son expérience d’achat est nouvelle, innovante.

D’une consommation de masse à une consommation personnalisée

Avec la montée en puissance d’internet, les consommateurs ont pris l’habitude d’acheter ce qu’ils veulent, quand ils veulent et où ils veulent. Une liberté qu’ils souhaitent retrouver désormais en magasin, doublée d’une phase conseil non négligeable.

Après avoir revu à la baisse leurs surfaces de vente passant ainsi de 10 000 m² à 7 500 m², le groupe Casino souhaite enrichir et diversifier son expérience client. Un enrichissement qui passe par le digital et la phygitalisation des points de vente grâce à l’arrivée de Shops in Shop Cdiscount - marque appartenant au groupe Casino – dans 57 enseignes du groupe. Une présence physique créée par la présence de tablettes qui permettent aux clients de commander directement. Une nouveauté très appréciée par la clientèle.

Groupe Casino, corner CDiscount

Le groupe assure que “le web et les magasins physiques peuvent évoluer ensemble et proposer un service de qualité aux consommateurs”. 

Shops in Shop – In and Out 

Le groupe Casino développe également des partenariats avec des marques dans leurs galeries marchandes. Une stratégie davantage tournée vers des marques du domaine de la joaillerie comme Maty & Piery, de cadeaux avec Little Extra ou encore de la beauté et du bien-être avec Le Drugstore Parisien. Pour compléter cette offre, le groupe est en passe de nouer des partenariats avec des enseignes de bricolage, de mode et d’accessoires. Des marques sélectionnées selon plusieurs critères spécifiques à chaque enseigne.

Groupe Casino, Le Drugstore Parisien

De “tout sous le même toit” à “tout pour mon client” 

En plus de nouer des partenariats avec différentes marques pour diversifier son offre multicanale à sa clientèle, le groupe Casino a développé plusieurs corners qui lui sont propres. Ainsi, les clients peuvent bénéficier d’un espace Casino #PauseDéj offrant une restauration rapide. Casino #Optique s’articulant autour de la vision et Casino #Destock.

Groupe Casino, Casino #Optique

Le groupe Casino a également fait évoluer son offre fidélité en dématérialisant sa carte et en la déportant sur une application nommée MAX. Une carte de fidélité qui représente, actuellement, 20% du chiffre d’affaires réalisés en hypermarchés. Pour aller plus loin, le groupe a lancé récemment un abonnement à 10€ par mois permettant ainsi à la clientèle de bénéficier de 10% de réduction sur leur panier. En l’espace de 15 jours, plus de 24 000 clients ont souscrit à l’offre.

 

Le groupe Casino mise sur la pluralité de son offre, le drive, l’application MAX, le digital, le phygital pour proposer une nouvelle expérience en magasin à sa clientèle. Une expérience nouvelle, innovante et en adéquation avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui et de demain.
Cette stratégie de personnalisation donnera-t-elle des idées aux autres distributeurs mis à mal ces derniers temps ? Permettra-t-elle de renouer avec le succès ?

Jul 08 2019

Starfield, quand le centre commercial rencontre la littérature

En Corée du Sud, dans la ville de Séoul, une bibliothèque a ouvert ses portes. Et pas dans n’importe quel endroit, dans le centre commercial COEX Mall.

Starfield, COEX Mall, Séoul Un lieu atypique afin de redonner le goût de la lecture aux visiteurs en leur donnant accès aux plus grands ouvrages de la littérature coréenne.

Les livres au rendez-vous 

Starfield, les livres au rendez-vous

Les clients arrivant par l’étage supérieur découvrent en premier l’élégante mais non moins imposante et majestueuse structure métallique de la bibliothèque. 4 piliers constellés de livres viennent compléter l’émerveillement des visiteurs.

Tout au profit de la lecture

Starfield, tout au profit de la lecture

Starfield se veut chaleureux et accueillant. En effet, afin de donner l’impression d’un réel lieu de vie, le bâtiment est ouvert en libre accès. Un lieu divertissant avec la mise en place d’outils digitaux - phygitaux - pour trouver plus facilement et surtout plus rapidement les livres recherchés.

Reposant également avec une atmosphère agréable et chaleureuse établie grâce au choix du mobilier et des meubles majoritairement en bois. Pour aller plus loin, Starfield propose de nombreux coins “lecture”. Toujours dans un esprit neutre mais convivial, les luminaires placés au sol et sur les étagères apportent légèreté et intimité.

Une bibliothèque oui mais pas que …

Starfield, une bibliothèque oui mais pas que ...

Il ne faut pas oublier que cette bibliothèque se trouve au cœur d’un centre commercial. Entre deux lectures, les clients peuvent se balader, déguster une pâtisserie tout en buvant une tasse de thé, faire leur shopping ou encore se rendre dans la boutique e-mart du centre commercial.

L’art au service de la culture

Starfield, l'art au service de la culture

Afin de créer et de faire vivre une expérience évolutive aux visiteurs, Starfield propose la mise en avant d’œuvres d’art. La preuve avec l’oeuvre grandeur nature présente dans l’allée principale donnant ainsi tout son sens à l’immensité de la bibliothèque.

Ce nouveau concept de bibliothèque, ou de lieu culturel, en plein cœur d’un centre commercial avait tout l’air d’une idée farfelue mais la preuve en est que les consommateurs sont en demande d’accès à la culture, sous n’importe quelle forme.

Cette bibliothèque donnera-t-elle des idées aux centres commerciaux français et européens ?

Jul 05 2019

Galeries Lafayette Maison, le renouveau !

Après le Printemps il y a un an, c’est au tour des Galeries Lafayette de réinventer leur espace Maison sur le boulevard Haussmann à Paris.
Avec un investissement total de 3 millions d’euros et de 6 mois de travaux, l’espace Maison des Galeries Lafayette fait peau neuve.

Galeries Lafayette, Boulevard Haussmann

Afin de plaire à la clientèle parisienne, l’enseigne a décidé de tout décloisonner afin de créer de l’espace et ainsi un sentiment de liberté pour la clientèle.

Une ouverture de l’espace qui a permis de faire entrer de nouvelles marques dans le magasin. Ainsi, 30 nouvelles marques sont venues compléter l’offre déjà en place portant ainsi le nombre final de marques présentes à 190.

Placé au dessus du très lucratif Lafayette Gourmet, l’espace Maison s’étend sur 3 700 m² et est réparti sur 3 étages.

Galeries Lafayette, des espaces libérés

 

Grâce à la présence de ces nouvelles marques, les Galeries Lafayette proposent de nouveaux produits à leurs clients représentés par des marques comme Cinna pour le mobilier haut de gamme, What The Flower pour l’univers végétal ou encore AMPM, marque appartenant aux Galeries suite à sa prise à 51% dans le groupe La Redoute.

Afin de libérer l’espace et de casser les codes, les Galeries Lafayette ont opté pour des “galeries” plutôt que des corners. Plusieurs d’entre elles ont ainsi fait leur apparition. Pour les bougies, les clients découvriront la Galerie des senteurs, la Galerie des grandes tables pour la vaisselle ou encore la Galerie Héritage pour les articles culinaires.

Galeries Lafayette, espace libéré

Pour aller plus loin, les Galeries Lafayette ont également prévu un corner dédié à une marque, enseigne ou un invité dont le changement sera effectué tous les mois et demi afin de diversifier leurs propositions et d’amener de façon récurrente une nouvelle clientèle.

Au travers de ce nouvel espace dédié à la Maison, les Galeries Lafayette tentent de donner un nouvel élan à leur secteur décoration qui semblerait être en dessous de la norme fixée par le groupe. Mais c’est également un moyen de réaliser un premier essai avant les travaux d’envergure qui seront réalisés dans l’ensemble des magasins présent dans les Galeries Lafayette du Boulevard Haussmann.

Older posts «

» Newer posts