«

»

Jul 27 2018

Et si votre boutique de centre-ville était plus forte qu’Amazon?

Et si votre boutique de centre-ville était plus forte qu’Amazon?

physique supérieur à e-commerce

Un E-commerce jeune qui cherche ses marques.

On connaît tous les chiffres de la FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance) de 2017 : environ 82 milliards d’euros sur la vente en ligne, ce qui représente 14% d’évolution sur un an et 30% sur les deux dernières années. C’est énorme. C’est un constat ; elles sont loin les belles années où le commerce physique arrivait à exploser les chiffres de la même manière. Et c’est tout à fait normale ; aujourd’hui, 83% des internautes ont déjà acheté un produit sur une plateforme e-commerce et nous atteindrons bientôt (si ce n’est pas déjà fait) le cap des 220 000 sites e-commerce, des magasins à perte de vue au bout des doigts.

 self check-out mobile

Avec l’achat sur mobile, le e-commerce fait un bond en avant

Un commerce physique mature qui connaît ses possibilités !

Mais, malgré les incroyables scores du jeune secteur, les clients ont aujourd’hui encore du mal à apprécier le doux parfum de l’immatériel. En effet, la majorité des consommateurs ont toujours besoin de toucher, essayer et évoluer physiquement dans l’univers qui les attire. Evidemment, ça, le commerce physique peut le faire, même mieux. Il apporte le contact humain que ne peut offrir le e-commerce, en plus d’un formidablement atout non négligeable : pas de commande, pas de livraison. Je prends, je paye, et fin de l’histoire.

Même si Amazon ouvre des boutique, elles sont loin d'égalé les boutiques traditionnelles

Même si Amazon ouvre des boutique, elles sont loin d’égalé les boutiques traditionnelles

Un potion de rajeunissement…

Pour que tout cela devienne une réalité, les magasins physiques doivent en priorité évoluer avec leur temps. Il s’agit aujourd’hui d’harmoniser le parcours client afin de lui apporter un service de qualité, spécifique à l’univers de la boutique, et surtout spectaculaire. Car oui, la boutique que nous connaissons tous deviendra bientôt un espace de découverte, de sensation et de partage. Oubliez les allées immenses d’étagères remplies de stock à ne plus savoir quoi en faire ! Les boutiques s’offrent des moyens phygitaux pour gagner de l’espace, du temps et de l’humain (dont nous vous reparlerons très bientôt) afin de donner ce petit coup de jeune qui nous fera tous dire un jour : ” je suis allé-e dans un magasin, c’était le plus beau voyage de toute ma vie”.

Le Phygital, le bras armé du vendeur nouvelle génération, au service du parcours client

Le Phygital, le bras armé du vendeur nouvelle génération, au service du parcours client

Un silo pour les gouverner tous ?

Plutôt que de parler d’une guerre entre deux forces commerciales démentielles, certains imaginent une association de ces deux univers. Des personnes bien informées tentent l’omnicanalité ; un drôle de mot qui risque fort de faire parler de lui dans les mois et années à venir et dont on ne doute pas des capacités. Néanmoins, pour atteindre cette personnalité du monde commercial, il faudra très certainement passer par des outils phygitaux, afin de pallier le manque de lien entre le physique qui donne envie, et le digital qui donne les moyens.

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>