Picard en entreprises : ça vous dit ?

Depuis quelques mois, Picard teste dans plusieurs entreprises, lycées et hôpitaux des distributeurs automatiques.

L’objectif étant de proposer ses produits surgelés directement sur le lieu de travail de ses clients.
Un dispositif qui devrait s’étendre sur le premier trimestre 2020.

En test depuis Juin, Picard compte transformer l’essai dans une cinquantaine de points au premier trimestre 2020.

Pour la marque, les distributeurs automatiques peuvent “être une solution utile pour les sociétés qui ne possèdent pas de cantine, qui sont loin des restaurants ou dont les salariés travaillent en horaires décalés”. Une stratégie portée par Caroline André, chargée du projet au sein du groupe.

130 références sont aujourd’hui proposées dont 12 plats et 6 desserts. Des suggestions renouvelées fréquemment pour varier les plaisirs des consommateurs. Ainsi, les clients pourront retrouver des gratins, des soupes, des plats de la gamme Cuisine Evasion et bien plus encore.

Une offre tarifaire plus élevée qu’en magasin classique. En effet, les plats iront de 2,95€ à 5,95€. Même constat pour les desserts initialement affichés à 2€ seront au prix de 2,50€.

Caroline André, chargée du projet indique également que le distributeur automatique est une “sorte de super congélateur très informatisé qui surveille en temps réel certains points cruciaux comme la température, l’état du stock et qui nous communique ces informations”.
Des distributeurs automatiques qui ont dont permis de créer un nouveau mode logistique pour la marque de surgelés.

Avec ses distributeurs automatiques, Picard répond à une attente forte des consommateurs : celle d’avoir tout, tout de suite.

Mais mieux qu’Amazon Prime puisque Picard ne fait pas attendre ses clients puisqu’ils repartent avec ce qu’ils veulent directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*