«

»

Sep 11 2012

Retail multitouch : amener les opportunités du e-commerce en magasin (by Frieder Hansen)

Nous vous proposons aujourd’hui de nous pencher sur l’usage de la technologie multitouch en magasin via un article de Frieder Hansen, directeur général de Pyramid Computer, publié sur le site http://www.kioskeurope.com.

Dans un premier temps, Frieder Hansen s’intéresse précisément à la technologie. Il nous présente les avantages du multitouch en insistant sur la nécessité de proposer cette technologie sur des écrans grands formats pour en profiter de façon optimale. L’auteur souligne aussi le fait que les utilisateurs y sont de plus en plus habitués grâce à leurs appareils personnels. Frieder Hansen en profite également pour aborder des questions plus techniques relatives aux atouts dont bénéficie le multitouch : qualité d’image supérieure, nombreux points de contacts sur l’écran notamment.

Le passage qui nous intéresse le plus concerne l’usage de cette technologie pour un usage en magasin.

Voici la traduction du passage en question :

Ce sont des bénéfices majeurs pour une application en magasin, surtout pour le point de vente et le point d’information. Par exemple, la capacité à détecter 2 ou plus points de contact simultanément permet à de multiples utilisateurs d’agir en même temps et indépendamment. C’est surtout utile quand un vendeur va s’asseoir avec le consommateur et travailler directement avec lui pour explorer les options et les alternatives possibles. Des exemples peuvent inclure l’explication de produits financiers ou l’exploration d’options concernant une cuisine aménagée ou l’agencement d’une chambre.

De nouvelles interfaces ont été développées à l’aide de véritables technologies multitouch, pour guider le client en point de vente dans un magasin de téléphonie mobile, à travers différentes options complexes notamment. L’utilisateur interagit avec l’écran tactile pour explorer les caractéristiques et les bénéfices de différents téléphones, et il compare ensuite les tarifs d’abonnement selon les besoins individuels. Les images peuvent être zoomées, pivotées et glissées. Glisser et déposer des éléments les uns sur les autres permet de faire une comparasion directe.

Ajouter des caméras intelligentes permet aux bornes de reconnaitre l’âge et le sexe du potentiel client, et de répondre aux besoins spécifiques d’une cible par exemple. Dans les magasins de vêtements, les produits peuvent être superposés à une image du client, pour essayer virtuellement des tenues, mais aussi différentes combinaisons de couleurs et divers accessoires. Egalement, le tactile peut permettre de créer des statistiques produits et des statistiques production. Par exemple, si une consommatrice touche une certaine robe sur l’écran, le retailer peut facilement accumuler toutes ces données et réagir en fonction des goûts de cette personne.

L’e-commerce à la maison permet rarement de telles possibilités. L’interactivité de systèmes e-commerce en magasin délivre de la publicité beaucoup plus ciblée – pour un âge spécifique, un sexe spécifique et éventuellement pour une saison particulière. Du contenu full HD et une visualisation attractive peut engendrer de l’émotion et apporter au retailer des ventes croissantes. Les grands écrans multitouch d’aujourd’hui ouvrent un énorme prisme d’opportunités pour le e-commerce en magasin.”

Même s’il n’explore pas spécifiquement toutes les convergences possibles entre e-commerce et magasin physique grâce au multitouch, l’auteur de l’article parvient à synthésiser de façon très accessible des informations techniques, tout en abordant la question de l’usage de cette technologie en magasin. Comme Frieder Hansen le souligne, une technologie adaptée répondant aux attentes des shoppers permet de renforcer la synergie entre e-commerce et magasin physique. Quoi de mieux à l’heure d’un parcours d’achat de plus en plus cross-canal ?

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>