«

»

Mar 02 2011

[Retour d'expérience] “il m’est apparu évident que le e-commerce avait sa place dans un magasin physique”

Dans un billet intitulé : “Le site e-commerce pour point de vente” l’auteur du blog Arnaud Meunier.com nous livre son témoignage et ses réflexions suite à une expérience client qu’il a vécu avec sa compagne dans un magasin de l’enseigne Swatch.

Avec l’accord de ce dernier, nous vous invitons à découvrir ce billet dans son intégralité ci-dessous :

Le site e-commerce pour point de vente

La notion de multicanal devient l’axe majeur des stratégies marketing. On recense de plus en plus de démarches internet pour attirer les internautes en magasin (ROPO). Mais l’inverse ne s’est pas encore généralisé et reste à inventer. En y réfléchissant, on s’aperçoit que c’est pourtant l’évolution naturelle du commerce traditionnel. J’en veux pour preuve, l’expérience suivante, vécue il y a quelques jours.

En me rendant dans une boutique Swatch avec ma compagne, à la recherche d’un modèle qu’elle avait découvert sur le site de la marque, il m’est apparu évident que le e-commerce avait sa place dans un magasin physique.

Ma compagne voulait voir et essayer une montre avant de se décider à l’acheter. Nous avons attendu plusieurs minutes avant qu’une vendeuse s’occupe de nous. La personne avant nous voulait le modèle que ma compagne. Nous avons donc eu les mêmes réponses et arguments dans les deux cas : « désolé, mais nous n’avons plus ce modèle en exposition. Allez sur le site pour la voir et revenez dans quelques jours. »

Persévérante, ma compagne a pu essayer des modèles similaires, question de valider la taille, le format, etc. En l’attendant, je me suis fait la remarque qu’avec un ordinateur au centre du magasin, connecté au site e-commerce, on aurait pu acheter en ligne et le magasin n’aurait pas perdu toutes ces ventes.

L’avantage d’un tel service :

  • faire patienter vos clients avec des outils d’aide au choix plus interactifs
  • prendre les commandes des produits non disponibles en magasin
  • proposer une livraison en boutique pour faciliter l’échange ou pour l’ajout d’options (réglages, bracelets, …)
  • conseiller les clients au moment de leur achat
  • proposer une gamme plus large de modèles

Techniquement, ce service n’est pas compliqué à mettre en place : une reconnaissance de l’adresse IP, un tag, un mot de passe, … un simple élément pour reconnaître l’ordinateur comme celui d’un point de vente certifié et le tour est joué.

Avec un tel service, la marque peut reverser une commission sur les ventes réalisées en magasins, car ils conseillent les clients.

Je suis persuadé que ce modèle peut apporter un véritable plus au rôle et à l’attrait des points de vente : j’essaye un produit, je pose mes questions à un vendeur et quand je suis convaincu, j’achète avec la possibilité de me faire livrer dans la boutique, pour pouvoir me rétracter facilement et sans frais et pour avoir des conseils sur l’après-achat.

Qu’en pensez-vous ?

Un article vraiment très intéressant et pertinent, et ce n’est certainement pas nous qui dirons le contraire :-)

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>