«

»

Feb 08 2013

Shopper omni-canal : 80, 35, 50 – Les chiffres de Connected Store

Aujourd’hui, pour les chiffres de Connected Store, nous nous intéressons à une étude menée par IBM au sujet du “shopper omni-canal” et de la façon dont ce consommateur s’attend à pouvoir vivre une expérience d’achat cohérente sur plusieurs canaux. On y apprend que :

  • Tandis que plus de 80% des shoppers ont choisi le magasin pour effectuer leur dernier achat (hors épicerie), seulement la moitié s’engage à y retourner pour un prochain achat.

  • 35% des consommateurs sont partagés entre le magasin physique et le online pour un prochain achat.
  • Presque 50% des achats online sont la conséquence du showrooming. Environ 1/4 de ces shoppers online prévoyaient d’acheter le produit en magasin, mais ont fini par l’acheter online, surtout à cause du prix et de la praticité.

(source)

Comme l’explique Jill Puleri, Global Retail Leader à IBM (source), “Le consommateur d’aujourd’hui est sophistiqué et opportuniste, il navigue entre le magasin et les environnements online de façon interchangeable pour répondre à ses besoins du moment. Pour satisfaire les clients, les enseignes doivent délivrer une expérience shopping cohérente et pratique à travers tous les points de contact du consommateur, s’étendant du magasin au site web puis inversement“. En effet, il est clair que les retailers doivent chercher à créer des convergences entre les différents canaux de distribution pour répondre aux attentes des consommateurs.

Pour répondre au constat de grande volatilité des clients, les retailers doivent s’armer du mieux possible et chercher autant que possible à optimiser la performance commerciale de leurs magasins pour satisfaire ce shopper omni-canal.

Une des solutions pour les retailers est d’intégrer du digital et du web au sein des points de vente physique. Cela peut permettre de favoriser un parcours d’achat cross-canal pour le client, en mettant à sa disposition des écrans connectés au web par exemple. Outre le fait d’ajouter de la praticité à l’achat en magasin physique et d’augmenter les champs du possible du point de vente, le client peut être ainsi capté dans une expérience engageante et ludique.

Articles similaires:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>